Rencontres Nationales AGORAé

Les Rencontres Nationales des AGORAé constituent le plus jeune des évènements nationaux de la FAGE, dont la première édition a eu lieu en novembre 2013.

1ère édition en 2013 à la Bellevilloise

Retour sur la seconde édition, organisée en novembre 2015

Vendredi 6 novembre après midi, la FAGE organisait la deuxième édition des Rencontres Nationales AGORAé, l’occasion pour les 100 participants de débattre sur le thème du gaspillage alimentaire et de découvrir l’exposition “Quatre années en AGORAé”.

Un vendredi grand public, pour découvrir les AGORAé

Accueillie dans les locaux du Monde, la FAGE a pu organiser une première journée ouverte à tous.

Après un discours d'ouverture par Alexandre Leroy, Président de la FAGE, les participants ont pu assister à la table ronde “Lutte contre le gaspillage alimentaire : Quels enjeux pour une société moins précaire et plus durable ?”.

Dans un premier temps, les intervenants ont pu revenir sur les enjeux du gaspillage alimentaireà la lumière de leurs expériences complémentaires et présenter des initiatives mises en place ou soutenues par leurs structures respectives. Ainsi, Claire MAES, chargée de projets à la Fondation Carrefour a pu illustrer l’implication de la grande distribution. Adrien SAUMIER, adjoint à la mairie du 13ème arrondissement de Paris montrer l’implication des collectivités territoriales notamment en matière de restauration collective ou de soutien à la société civile. Enfin, Florentin GUYOMARD, 1er Vice-président en charge de l’AGORAé de la Fédération Campus Basse-Normandie est revenu sur le cas plus précis des étudiants qui sont eux aussi touchés par le gaspillage alimentaire et sur les initiatives qu’il développe dans le cadre de son engagement.

Les participants ont ensuite pu échanger longuement avec les intervenants ce qui a permis d’enrichir le débat. Virginie CATHERINE, directrice du CROUS de Caen a ainsi pu revenir sur les initiatives mises en place par le réseau des oeuvres en matière de gaspillage alimentaire. Les échanges ont également porté sur le lien entre qualité des aliments et baisse du gaspillage ; l’impact carbone de notre alimentation notamment les plats carnés et en corollaire l’importance de favoriser le bio ; l’enjeu de la meilleure répartition de la production agricole afin de nourrir l’ensemble de la planète ; etc.

L’exposition “Quatre années en AGORAé” a été inaugurée

Afin de retracer l’évolution du projet AGORAé, l’exposition “Quatre années en AGORAé” a été inaugurée.

Divisée en deux parties, cette exposition donne la part belle au réseau des AGORAé avec 12 kakémonos présentant chacun une AGORAé et mettant en avant un des projets mis en place en son sein. Ainsi pour l’AGORAé de Lille est développé le projet de clinique juridique, pour celle de Lyon le dispositif de départ en vacances, pour celle de Reims le concours de cuisine, etc.

Cette première partie de l’exposition illustre donc le côté lieu de vie des AGORAé. L’épicerie et son fonctionnement sont développés au travers de 8 kakémonos ayant notamment pour thème la gestion de la caisse, l’approvisionnement ou encore le profil des bénéficiaires.

Vous souhaitez présenter le projet AGORAé auprès des étudiants, de vos collaborateurs, etc., l’exposition “Quatre années en AGORAé” est disponible sur simple demande à : solidarité[at]fage.org

Un samedi pour former les porteurs de projet AGORAé

La journée du samedi a ensuite été consacrée à desateliers de travail sur les perspectives et évolutions du réseau AGORAénotammentau regard des conclusions issues de l’évaluation de la plus-value sociale des AGORAé(EVAGO) mise en place par le cabinet ASDO pour la première année en 2014/2015.

Les acteurs quotidiens des AGORAé ont ainsi pu échanger sur :

  • Fourchette basse : de nouvelles modalités pour répondre aux étudiants en attente ?

  • AGORAé, ouverture sur la jeunesse ?

  • AGORAé, un lieu ouvert sur la ville ?

  • Quel rôle, quel statut ? Pour une meilleure coordination des engagements