ANESF

Association Nationale des Étudiant·e·s Sages-Femmes

L'ANESF, association loi 1901, est l'unique organe représentatif des étudiant·e·s sages-femmes de France. Créée en 1987, elle représente aujourd'hui 4000 étudiant·e·s de toute la France, métropolitaine et d’outre-mer : elle est composée d'un réseau de 33 associations actives sur les 35 structures de formation en sciences maïeutiques existantes.

Elle promeut les valeurs d’Humanité, dont le respect des droits des femmes, des enfants et des familles, ainsi que l’amélioration de leur santé à travers l’évolution du système de santé et notamment par celle de la profession de sage-femmes.Depuis 2002, l'ANESF est adhérente à la Fédération des Associations Générales Étudiantes (FAGE). Ceci lui permet de s'impliquer dans les problématiques universitaires et surtout d'envisager l'avenir des étudiant·e·s sages-femmes dans le paysage de l'Enseignement Supérieur.

Les missions de l'ANESF

  • Rassembler et représenter : l’ANESF est là pour défendre les droits et intérêts matériels et moraux, tant collectifs qu’individuels, des étudiant·e·s sages-femmes de France,
  • Participer activement à l’évolution de la formation en sciences maïeutiques et de la profession, en effectuant un portage politique de ses positions auprès de l’ensemble des acteur·ice·s traitant de ces problématiques (conseils universitaires, ministères, parlementaires, institutions etc), 
  • Fédérer : l’ANESF contribue au développement du réseau associatif des étudiant·e·s sages-femmes, de leur formation, ainsi qu’à leur professionnalisation et prône un modèle de fonctionnement interne basé sur la démocratie participative,
  • Inciter les étudiant·e·s sages-femmes à devenir acteur?rice de leur citoyenneté à travers une démarche solidaire et d’éducation populaire, 
  • Être actrice dans les décisions et les actions de santé publique notamment à visée éducative et préventive, 
  • Affirmer et réaffirmer ses valeurs de liberté, d’égalité, de fraternité et de laïcité tout au long de son existence,
  • Rôle de veille et d'alerte : L'ANESF reste vigilante sur l'actualité relative aux études et à la profession de Sage-Femme. Grâce à sa coopération avec la FAGE, l'ANESF s'informe de l'évolution des problématiques de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche.
  • Information auprès des étudiant·e·s sur leur cursus universitaire ainsi que sur leur future profession et les perspectives d'évolution en son sein (recherche).

Les actions phares de l'ANESF

  • Décentralisation : refonte du système des aides sociales. L'ANESF travaille sur la sortie de notre formation des formations sanitaires et sociales, gérées par la région et sur les perspectives d'évolution (gestion par l’Etat comme les autres professions médicales) pour un système d’aides sociales équitable et identique à tou·te·s les étudiant·e·s
  • Intégration universitaire. L'ANESF défend l’intégration universitaire des établissements de formation de sages-femmes, comme le stipule le code de la santé publique. A ce titre, les étudiant·e·s sages-femmes se mobilisent depuis octobre 2006. Sur appel de l'ANESF, 3500 étudiant·e·s sages-femmes de toute la France ont manifesté le 24 octobre 2006 à Paris, et depuis ce sont près de 11 écoles de sage-femme qui sont intégrées à l’université.
  • Incitation des étudiant·e·s sages-femmes à la recherche. Les étudiant·e·s sages-femmes peuvent valider des unités d'enseignement pendant leurs études qui débouchent sur la validation de masters de recherche. Une campagne de l'ANESF vise à informer les étudiant·e·s de cette possibilité.
  • Mise en place de la bi-appartenance pour les sages-femmes : les sages-femmes ayant soutenu une thèse doctorale et étant enseignant·e·s-chercheur·se·s doivent choisir entre leur pratique clinique et leur pratique de l’enseignement et de la recherche. L’ANESF se positionne donc pour l’ouverture du statut de bi-appartenance pour les sages-femmes et informe les étudiant·e·s sages-femmes sur la recherche via des campagnes de communication.
  • Statut de praticien·ne hospitalier pour les sages-femmes : A l’occasion des nombreuses mobilisations professionnelles pour la revalorisation et la reconnaissance de notre métier, l’ANESF s’est tenue aux côtés des sages-femmes, incite ses étudiant·e·s à se mobiliser et porte ses positions auprès des différentes institutions concernées (ministères, parlementaires, institutions…).
  • Représentation à l'Université : Formation des élu·e·s étudiant·e·s, sensibilisation aux élections étudiantes. L'ANESF forme les associations sur le fonctionnement de l'Université et ses problématiques pour engager une dynamique de représentation des étudiant·e·s sages-femmes en son sein. Elle promeut donc les campagnes électorales étudiantes pour siéger en conseil universitaire. Elle accompagne également les étudiant·e·s sages-femmes nouvellement élu·e·s dans leur mandat.
  • Solidarité, prévention, humanitaire : l'ANESF propose des actions aux associations locales (organisation d'actions de prévention, de solidarité et de citoyenneté). Elle apporte soutien et encouragements aux associations qui montent des projets dans ce domaine.
  • Santé Publique : l’ANESF se positionne sur des sujets d’actualité (ex : PMA pour tou·te·s), milite pour l’égalité des droits et contre toute forme de violence et de discrimination (LGBTphobies, racisme, violences sexistes et sexuelles etc).
  • Sensibilisation à l’écologie et à la transition écologique : l’ANESF continue de se former sur les thématiques de l’écologie et de la transition écologique pour informer ses adhérent·e·s et les accompagner dans la mise en place de projets. L’ANESF souhaite également inclure l’écologie dans la formation et la profession de sage-femme. 
  • Lutte contre la précarité menstruelle : très récemment, l’ANESF a publié, avec la FAGE et l’AFEP, une enquête sur la précarité menstruelle dans l’enseignement supérieur. Plus de 6000 réponses ont été récoltées. Sa publication a permis l’obtention de la promesse du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation d’installer 1500 distributeurs de protections périodiques gratuites à disposition dans les lieux de passages des étudiant·e·s à la rentrée 2021 pour l’ensemble des étudiant·e·s.

Le bureau de l'ANESF 2020-2021

  • Présidente

Fanny Toussaint

  • Vice Présidente en charge de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche


Apolline Madec

  • Vice Présidente en charge des Affaires Sociales et de la Défense des Droits


Bérénice Brazs

  • Vice Présidente en charge de la Santé Publique


Laura Faucher

  • Secrétaire en charge des Evènements Administrateurs


Caroline Meynier

  • Trésorier


Maxime Douine

  • Vice Présidente en charge de la Coordination du Réseau


Joanna Romagnosi

  • Vice Présidente en charge de la Coordination des Evènements Nationaux


Laura Rayssac

  • Vice Présidente en charge des élections et du suivi des élu.e.s


Soizic Pengam

  • Vice Présidente en charge des Perspectives Professionnelles 


Garance De Richoufftz

  • Vice Présidente en charge de la formation


Emie Jourdain

  • Vice Présidente en charge des Projets Internationaux


Blandine Guillou

  • Vice Présidente en charge de l'Innovation Sociale


Floriane Grimault

  • Vice Présidente en charge des Partenariats


Joy Brochard

  • Vice Présidente en char des Tutorats


Claire Briault

  • Vice Présidente en charge de la Communication


Wafae El Amrani

  • Chargée de mission Communication


Natalia Sobieski

  • Comité de Veille


Chloé Mallet et Marie Estevenon

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous améliorer votre navigation et réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus et paramétrer les cookies