L'ISNAR-IMG, Inter Syndicale Nationale Autonome et Représentative des Internes de Médecine Générale, est une union de syndicats professionnels régis par le livre IV du Code du travail et d'associations loi 1901.

L'ISNAR-IMG est reconnue représentative des résidents et des internes de médecine générale sur tout le territoire depuis 1999, et fédère à ce jour 22 syndicats et associations représentant des internes de médecine générales des différentes subdivisions territoriales.

Les missions et objectifs de l'ISNAR-IMG

Les 3 missions de l'ISNAR-IMG

Informer :

  • Un site internet avec toutes les informations sur l’internat de Médecine générale et l’actualité concernant notre formation : www.isnar-img.com

  • Des réponses aux questions d'internes

  • Une revue trimestrielle gratuite : L'Antidote

  • Des plaquettes d'information et des guides

  • Un congrès national annuel

Représenter

L'ensemble des internes de médecine générale, leurs souhaits, leurs aspirations... dans le but d’améliorer leur qualité de vie et de formation

L'ISNAR-IMG travaille en concertation permanente avec ses Administrateurs. Elle s'appuie sur le travail effectué par chaque structure locale, au plus près des réalités de terrain, mais aussi sur les résultats d'enquêtes nationales, pour recenser et porter l'opinion du plus grand nombre auprès des instances nationales de tutelle, et des organismes avec lesquels elle travaille sur le plan national.

Défendre

Les intérêts économiques, matériels et moraux de la profession d'interne de médecine générale ou d'étudiant postulant au Diplôme d’Etat de Docteur en Médecine dans la spécialité Médecine Générale.

Les axes de travail de l'ISNAR-IMG :

  • Formation de l'interne de médecine générale

  • Statut de l'interne

  • Promotion et valorisation de la Médecine Générale, de sa filière universitaire et de la recherche en soins primaires

  • Exercice professionnel et conditions de travail

  • Démographie médicale et organisation des soins

Le Bureau de l'ISNAR-IMG organise chaque année depuis janvier 2000 un congrès national des internes de médecine générale, moment phare de l'année pour l'ensemble des internes de la spécialité. Cet événement réunit près de 800 internes de médecine générale, mais aussi l'ensemble des acteurs du système de soins (Ministères de tutelle, Conseil Nationale de l’Ordre des Médecins, Assurance Maladie, institutionnels, élus locaux, autres professionnels de santé, etc.).

Les actions phares de l'ISNAR-IMG

  • 1997 : le travail de fond sur la réforme des études médicales et notamment la mise en place concrète du stage chez le praticien.

  • 1998 : l'ISNAR obtient la rémunération des gardes et astreintes, appliquée à tous les internes et résidents.

  • 1999 : l'ISNAR commence à travailler sur la notion de Sixième Semestre et participe activement à la réforme du concours de l'Internat.

  • 2000: l'ISNAR participe à la discussion sur la mise en place du repos de sécurité, ainsi qu'à celles sur le DES de Médecine Générale et sa maquette. Organisation du premier congrès à Vichy.

  • 2001 : mouvement de grève pour obtenir des conditions acceptables de mise en place du repos de sécurité

  • 2003 : l'ISNAR fait partie du Comité d'Orientation de l'Observatoire National des Professions de Santé.

  • Fin 2005, l'ISNAR-IMG obtient enfin le moratoire à l'installation, seul aménagement accepté à la Convention de 2005.

  • 2006 : un mouvement national est entamé, accompagnant une action de fond, sur la mise en place de la Filière Universitaire de Médecine Générale.

  • 2007 : retrait de l'article 33, qui prévoyait en réponse à la problématique de la démographie médicale, le conventionnement sélectif des jeunes médecins.

  • 2009 : poursuite de l’action de développement de la filière universitaire de Médecine Générale, obtention de l’ouverture de 100 postes universitaires par an pendant quatre ans.

  • 2010 : officialisation par décret de la possibilité de choix en surnombre pour les internes enceintes, mesure soutenue de longue date par l’ISNAR-IMG. De nouveaux stages s’ouvrent à l’ambulatoire, comme la gynécologie-pédiatrie.

  • 2011 : présentation des résultats de l’enquête nationale de l’ISNAR-IMG sur les souhaits d’exercice des internes de médecine générale.

  • 2013 : Réalisation d’une enquête nationale sur la formation des internes de médecine générale : plus de stages ambulatoires sont souhaités.

  • 2014 : Création d'une prime de transport pour les internes en stage ambulatoire, création d'une prime de responsabilité pour les internes en stage SASPAS. Le Guide de la mobilité internationale des internes de médecine générale a pour objectif de faciliter les stages internationaux. Un guide d’accueil à destination des étudiants européens rédigé par l’ISNAR-IMG est disponible sur le site du CNG pour les candidats aux ECN, afin de mieux préparer leur venue en France.

    Cette année voit également l’ouverture d’une sous-section au Conseil National des Universités (CNU) dédiée à la Médecine Générale.

  • 2015 : L’ISNAR-IMG rejoint la grève nationale contre le projet de loi relatif à la santé le 2 février et participe à la manifestation nationale du 15 mars aux côtés des autres structures jeunes et des seniors. Le 26 février, c’est la parution du décret relatif au temps de travail des internes réduisant ce dernier à 48 heures maximum par semaine avec huit demi-journées de stage et deux demi-journées de formation hors stage. Annonce des gardes dans le cadre de la permanence des soins ambulatoire pour les internes de médecine générale par Marisol Touraine dans le Pacte Territoire Santé 2.

  • 2016 : Annonce au Congrès de Strasbourg du maintien d’un DES de M2decine Générale en 3 ans. Travail pour l’aboutissement de la réforme du 3ème cycle en vue d’une amélioration de la formation pratique et théorique.

Le Bureau de l'ISNAR-IMG 2015 / 2016

Le bureau de l'ISNAR-IMG se compose d'une délégation permanente et d'un bureau élargi.

Bureau de délégation permanente

Bureau National Élargi

Haut de page