"Dialogue en tête-à-tête", un jeu sur la liberté d'accès à une contraception adaptée !

05/05/2014

La FAGE lance aujourd'hui une campagne "Choisir sa contraception... quelle sera votre position?" afin de sensibiliser les jeunes à la contraception. Cette campagne a été conçue comme un projet militant, où la liberté de disposer de son corps est réaffirmée , dans un contexte d'interrogation de ce qui paraissait pourtant être des acquis.

Pourquoi une campagne sur l'accès à une contraception adaptée à chaque personne ?

Si en 2010, plus de 91 % des Françaises sexuellement actives âgées de 15 à 24 ans déclarent employer une méthode contraceptive, il n'en demeure pas moins que les deux tiers des grossesses non prévues ont lieu sous contraception.

La norme contraceptive française (préservatif, pilule et stérilet) demeure aujourd'hui encore très figée malgré un léger déclin du recours à la pilule au profit des nouvelles méthodes hormonales (l'implant, le patch et l'anneau vaginal). Pour lutter contre ce schéma contraceptif, les dernières campagnes mises en place par les pouvoirs publics accentue l'information sur la diversité des moyens de contraception existants, en laissant le choix à la femme de décider de celui qui s'adapte le mieux à son mode de vie, ses besoins et sa santé !

Dialogue en tête-à-tête, un jeu de partage, de questionnement et de connaissances

La Ministre de la santé, Marisol TOURAINE, a invité en mai 2013 à une plus grande mobilisation des professionnels et des associations pour mener une politique complète et cohérente en matière de contraception. En tant que 1ere organisation étudiante, la FAGE a donc toute la légitimité pour participer à cette action prévention. A l'écoute des besoins des jeunes, elle a élaboré un jeu ludo pédagogique et intéractif, en lien avec Valorémis et Macif-Mutualité : Dialogue en tête-à-tête.

La démarche invite à ce que chacun, grâce au groupe, soit sensibilisé aux différents moyens de contraception existants.
Le jeu se déroule en trois grandes étapes :

  • D'abord par petits groupes, les participants découvrent des témoignages de jeunes illustrant leurs pratiques hétérosexuelles ou bisexuelles, en lien avec l'usage de leur moyen de contraception. A partir de ces cas pratiques, les joueurs font état, au sein de leur équipe, de leurs questions, remarques et analyses.
  • Ils sont ensuite invités à échanger tous ensemble leurs points de vue afin de questionner les problématiques rencontrées dans les portraits-types.
  • Des questions de connaissance leur permettent enfin de vérifier leurs informations sur les différents moyens de contraception existants, avant et après un rapport sexuel.

A l'issue de l'animation, chaque participant repart avec le livret « Mon Contrat'Ception », véritable carnet de bord à la fois informatif et interrogatif. Ce livret permet de réfléchir aux problématiques que chacun peut se poser en matière de contraception, selon les aventures amoureuses et sexuelles vécues.

Un jeu dans une campagne intemporelle

L'animation du jeu Dialogue en tête-à-tête est à associer par exemple à un stand de prévention, une consultation gynécologique en lien avec les SUMMPS ou les associations de sages-femmes, une conférence, les questionnaires FAGE sur « Etude sur les méthodes contraceptives des étudiants » pour vérifier ses connaissances, une parodie de jeu télévisé ou de jeu de société autour de la contraception ...

Bien que cette campagne soit intemporelle, il existe plusieurs temps forts dans lesquels elle peut s'inscrire plus particulièrement afin d'augmenter son impact auprès des étudiants et d'améliorer la visibilité de l'action : la journée mondiale de la contraception (26 septembre) et la Saint Valentin (14 février)

Haut de page

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous améliorer votre navigation et réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus et paramétrer les cookies