Bourses étudiantes : des milliers de dossiers non-traités !

25/03/15

Depuis le 15 janvier 2015, les étudiant-e-s et futur-e-s étudiant-e-s sont appelé-e-s à remplir en ligne leur Dossier Social Etudiant. Le dépôt de ce dossier est la première condition afin de pouvoir bénéficier d’une aide sociale du CROUS et notamment d’une bourse.

Si la procédure est lancée depuis plus de deux mois, les CROUS ne sont toujours pas en mesure d’instruire les dossiers qui s’empilent jour après jour au sein de leurs services. La FAGE dénonce une situation périlleuse qui risque de nuire concrètement à des dizaines de milliers d’étudiant-e-s. Sans notification de ses droits aux bourses, une part importante d’étudiant-e-s risque de remettre en cause son projet d’orientation ou de poursuite d’études.

La raison de cette incapacité à instruire les dossiers est à chercher du côté du Gouvernement. Ce dernier doit communiquer en début d’année une circulaire contenant les instructions relatives aux barèmes et aux modalités d’étude des dossiers. Sans ces instructions, il est impossible pour les CROUS d’assurer le traitement des dossiers déposés. Alors que la FAGE a alerté le Gouvernement à plusieurs reprises sur les risques que son mutisme faisait peser sur les étudiant-e-s, des discussions d’ordre budgétaire continuent de retarder la publication de ces instructions.

La FAGE dénonce l’irresponsabilité du Gouvernement qui n’hésite pas à prendre le risque de précariser des étudiant-e-s en cherchant à tout prix un moyen de limer un peu plus le budget des aides sociales.

La notification des droits aux bourses, intervenant suite à l’instruction des dossiers par les services des CROUS, permet aux étudiant-e-s de se projeter avec clarté dans l’année qui arrive, et d’entamer sereinement les démarches d’inscription et d’installation. Le retard engendré par le silence du ministère de l’éducation nationale de l’enseignement supérieur et de la recherche sur la question risque de pénaliser un grand nombre d’étudiant-e-s qui recevra mécaniquement leur notification trop tard.

À deux reprises depuis le début du mois, la FAGE avait été assurée de la publication rapide de ces instructions. La réalité est qu’elles ne sont toujours pas parvenues aux services concernés. Les objectifs de démocratisation de la réussite dans l’enseignement supérieur ne peuvent souffrir une gestion aussi hasardeuse des dispositifs censés la soutenir.

La FAGE demande à ce que les instructions attendues par les CROUS leur soient communiquées dans les délais les plus brefs.

La FAGE appelle le gouvernement à tenir l’engagement de conserver des critères d’attribution de bourses identiques à ceux de l’année dernière et à permettre le traitement des dossiers accumulés dans les CROUS dès la semaine prochaine.

La situation actuelle n’étant pas tenable pour des étudiant-e-s dont la précarité augmente d’année en année, un retard du traitement des dossiers sociaux des étudiants entraînerait automatiquement une difficulté supplémentaire. Soucieuse de permettre à chacun-e de procéder à une inscription en toute sérénité, la FAGE appelle le Gouvernement à sa responsabilité, face à un climat de plus en plus tendu dans les universités.