Abbé Road, le mal logement des jeunes, un enjeu central

22/04/2015

Pour la deuxième année consécutive, la Fondation Abbé Pierre organise l’Abbé Road, une tournée des festivals estivaux. L’objectif principal de cette tournée est de dénoncer le mal logement et de sensibiliser les jeunes à cette thématique qui les concerne très largement.

"L’opération Abbé Road est une action de sensibilisation, mais c’est aussi un chemin sur lequel la Fondation s’engage, celui d’un échange avec les jeunes qui s’installent dans la vie. Les informer, renforcer leur compréhension de problèmes sociaux trop souvent cachés — dans l’intimité de leurs logements —, les mobiliser autour d’un combat pour lequel leurs forces vives sont essentielles, telle est notre ambition. Le chemin est ouvert, notre marche est engagée..."

Raymond Etienne Président de la Fondation Abbé Pierre

La FAGE partage avec la Fondation Abbé Pierre cette préoccupation autour du logement des jeunes. Alors que l’accès au logement est un enjeu politique fondamental puisque principal vecteur d’indépendance, les jeunes ont été particulièrement touchés par l’augmentation du prix du logement ces dernières années.

C’est pourquoi la FAGE s’est mobilisée à la rentrée afin que le dispositif d’encadrement des loyers soit maintenu dans la loi ALUR Pinel. Néanmoins le gouvernement ne s’est pas engagé sur le terrain de l’encadrement des loyers revenant ainsi sur le dispositif contenu dans le projet ALUR Duflot. Convaincue qu’un taux d’effort de 53% chez les étudiants (contre 22% en moyenne chez les moins de 25 ans) ne peut perdurer, la FAGE et ses fédérations ont poursuivi leur mobilisation. C’est ainsi qu’InterAsso Nantes a activement contribué à l’annonce de la volonté de Nantes Métropole d’agir contre l’augmentation énorme des loyers, notamment des petites surfaces sur le territoire de l’agglomération.

Acteur central de la vie étudiante, le réseau des œuvres gère un parc de 165 000 places. Ce qui correspond à seulement 7% des étudiants qui sont logés dans une résidence universitaire du CROUS alors que 53% d’entre eux sont décohabitants et près de 30% sont boursiers sur critères sociaux. L’offre est donc très largement insuffisante mais devrait être renforcée par la création de 40 000 logements sociaux étudiants d’ici à 2017 conformément à un engagement du Président de la République.

La FAGE sera donc vigilante à ce que les objectifs du plan 40 000 soient bel et bien remplis. Actuellement seul 25% de l’objectif fixé en 2013 est atteint pour une programmation finale de 42 445 logements en 2017. Une attention particulière sera par ailleurs portée par les élus du réseau de la FAGE à ce que les tarifs de ces nouvelles résidences soient bien sociaux !

La FAGE s’inquiète en outre du manque de lisibilité entrainé par la multitude d’acteurs prenant part au plan 40 000 et invite les collectivités territoriales à amplifier leurs coopérations avec les CROUS.

De plus, Najat Vallaud-Belkacem a lors du SNEE (Séminaire National des Elus Etudiants), organisé par la FAGE à Lyon du 16 au 19 avril, annoncé sa volonté de revoir et d’harmoniser les critères d’attribution des logements étudiants. Si la FAGE salue une mesure qui permettra d’homogénéiser les pratiques entre les différents gestionnaires, elle entend être partie prenante des dispositions autour de la rédaction du projet de décret.

Pour toutes ces raisons, la FAGE appelle les jeunes à très largement se mobiliser sur le sujet du logement et notamment par le bais de la campagne Abbé Road de la Fondation Abbé Pierre.

Etre bénévole de l’Abbé Road c’est être acteur des festival de musique en sensibilisant, informant et échangeant avec les jeunes tout en profitant des concerts.

Plus d’informations ici

Pour s’inscrire, c’est ici

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous améliorer votre navigation et réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus et paramétrer les cookies