De nouvelles perspectives pour les AGORAé accompagnées par le Pro Bono Lab

03/02/16

Tous les ans, le Pro Bono Lab  lance un appel à candidatures auprès d’organisations à finalité sociale afin de les accompagner dans le développement de leurs projets. La FAGE a été retenue pour son projet AGORAé.

Qu’est ce que le pro bono ?

Du latin pro bono publico, le pro bono signifie "pour le bien public". Le pro bono désigne l'engagement de volontaires qui mettent gratuitement leurs compétences professionnelles au service d'une personne physique ou morale qui n'a pas les moyens d'y accéder ou qui poursuit un but social. En France, le pro bono prend la forme de missions de bénévolat de compétences ou de mécénat de compétences.

Le Pro Bono Lab a pour mission le développement du pro bono. L’association réunit des volontaires, des organisations à finalité sociale et des entreprises et les accompagne pour réaliser des missions pro bono en stratégie, marketing, finance, gestion commerciale, communication, droit, RH, systèmes d’information, web ou encore en science

Les AGORAé, à un virage de leur histoire

Les AGORAé sont des espaces d’échanges et de solidarité qui se composent d’un lieu de vie ouvert à tous et d’une épicerie solidaire accessible sur critères sociaux. Portées et gérées par des étudiants pour des étudiants, les AGORAé sont des lieux non-stigmatisants œuvrant pour l’égalité des droits d’accès et de réussite dans l’enseignement supérieur.

La première AGORAé a ouvert à Lyon en octobre 2011. Depuis, 11 autres AGORAé ont vu le jour sur le territoire français et de nombreuses autres sont en projet. Ce sont ainsi plus de 1600 étudiants qui ont bénéficié de produits alimentaires, d’hygiène, d’entretien et de papeterie à en moyenne -80% du prix du marché pour environ 1,1 M€. Ainsi que 14 000 jeunes qui ont participé aux activités variées proposées : cours de cuisine, concerts, ciné-débats, ateliers d’écriture, actions de prévention, etc.

Suite à la première année de mise en place d’EVAGO (l’évaluation de la plus-value sociale des AGORAé) et aux Rencontres Nationales AGORAé de décembre, un nouveau départ se dessine pour le réseau des AGORAé. Ainsi, les AGORAé vont notamment expérimenter un élargissement de leur champ de bénéficiaires aux jeunes : à Valenciennes auprès des lycéens et à Saint Etienne auprès des jeunes diplômés.

Les perspectives pour le réseau AGORAé avec le Pro Bono Lab

Par sa volonté de développer l’engagement de tou.te.s au service de projet d’intérêt général, le Pro Bono Lab, partage les valeurs des associations étudiantes et de la FAGE générateurs d’engagements pour les jeunes.

Grâce à l’accompagnement du Pro Bono Lab et de ses partenaires, la FAGE va travailler à la pérennisation du modèle financier du réseau des AGORAé, à de nouvelles modalités d’adhésion afin de favoriser l’essaimage et à développer l’accueil de bénéficiaires plus diversifiés.