La FAGE convainc les administrateurs du CNOUS d’encadrer les pratiques en cafétéria !

07/07/2016

À l’occasion du Conseil d’Administration du CNOUS du 7 juillet 2016, la FAGE a obtenu des administrateurs et administratrices qu'ils s'engagent à apporter des solutions concrètes pour encadrer les pratiques réalisées notamment dans les cafétérias, en parallèle d'une préservation et d'une réinvention du restaurant universitaire classique, qui doit être pensé comme un lieu de vie, multimodal, passant notamment par un réinvestissement massif dans le budget des aides indirectes.

La motion, adoptée à l'unanimité, propose notamment de :

  • “mettre en place un encadrement des prix de vente des produits,

  • généraliser les formules à tarification sociale dans les cafétérias : celles-ci permettent de diminuer les prix sur certains produits et permettent aux étudiant.e.s de manger un repas plus complet pour l’équivalent du prix du ticket RU (à l’heure actuelle, l’achat moyen par étudiant.e est inférieur au montant du Ticket RU mais concerne des repas moins complets),

  • rendre plus accessibles les produits les plus sains (légumes frais, protéines…) en fixant des tarifs qui ne se basent non pas sur le coût denrée par produit mais en les équilibrant de manière globale,

  • garantir qu’un.e étudiant.e puisse manger assis (dans un endroit chauffé en période hivernale), peu importe le type de structures dans laquelle il a acheté son repas,

  • garantir enfin que la réflexion sur l’animation et la création de lien social au sein des restaurants universitaires soit aussi engagée concernant les autres structures.

À terme, l'objectif est de garantir que les pratiques des différents CROUS dans leurs cafétérias et autres structures soient adaptées aux besoins des étudiants.”

L’adoption à l’unanimité de cette motion montre, une nouvelle fois, la capacité de la FAGE à être force de proposition et à rassembler derrière ses idées, dans l’intérêt des étudiant.e.s.

Il est désormais nécessaire que cet engagement du conseil d'administration du CNOUS soit suivi d’effets, ce sur quoi les élu.e.s de la FAGE resteront vigilants.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous améliorer votre navigation et réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus et paramétrer les cookies