Historique : La FAGE, 1ère force étudiante !

01/02/17

Alors que la condition des étudiants se dégrade d’année en année, les étudiants ont élu leurs représentants dans les CROUS. Ces dernières semaines ont permis à ces nouveaux élus CROUS d’élire leurs représentants au conseil d’administration du CNOUS. La FAGE obtient aujourd’hui 5 sièges sur 8 au conseil d’administration du CNOUS, confirmant sa progression constante depuis 2008 par un score historique. Et ce d’autant qu’aucune organisation n’a jamais obtenu un nombre aussi important de voix à cette élection, ni autant de sièges. En effet, avec 91 voix sur 189 votants soit 48% des voix, la FAGE obtient 14 voix de plus qu’en 2015 : elle confirme ainsi sa place de première organisation étudiante de France.

Cette victoire s’inscrit dans la continuité des progressions politiques et électorales du réseau de la FAGE de ces dernières années. Cette progression historique affirme le triomphe du militantisme de terrain, du pragmatisme réformiste de l’engagement par et pour les jeunes. Forte de cette reconnaissance, la FAGE interpelle les différents candidats à l’élection présidentielle sur la situation alarmante de la jeunesse en exigeant des engagements forts en vue des échéances électorales :

  • Une politique ambitieuse en faveur de l’emploi des jeunes, véritable urgence sociale à l’heure ou 25% des jeunes sont frappés par le chômage
  • Une réforme en profondeur des aides sociales étudiantes par la mise en place de l’Aide Globale d’Indépendance (AGI), et tendre vers une véritable justice sociale.
  • Une action urgente et réelle en matière de logement, de sorte à lever les freins d’accès au logement autonome des jeunes et enfin en terminer avec les effets d’annonce.
  • Une refonte globale du système de sécurité sociale étudiante afin d’assurer un accès universel, direct et efficace aux soins pour les jeunes : le droit commun.

Le contexte politique de ce début d’année interroge : à l’heure où certains souhaitent construire des murs entre les pays, les cultures et les différences, quel est notre rôle de corps intermédiaire ? Face à ces remises en causes, la FAGE réaffirme ses valeurs et son projet pour une société humaniste et fraternelle, qui garantisse à tous les jeunes, une place dans la société. Plus encore, la FAGE assumera son rôle face aux conservatismes et à la réaction et présentera aux différents candidats ses solutions pour un système éducatif inclusif et garant de l’égalité des chances à l’approche d’une élection qui pourrait être un tournant démocratique.