En route pour le Sidaction 2017 !

27/02/2017

Pourquoi faut-il toujours combattre le VIH /SIDA ?

Une épidémie toujours très active !

En 2015 :

  • 5 925 personnes diagnostiquées séropositives ;
  • Dont 54 % de personnes hétérosexuelles ;
  • Dont 12 % sont âgés de moins de 25 ans ;
  • 1 600 personnes ont découvert leur séropositivité à un stade avancé de l’infection ;
  • L’Ile-de-France, les départements d’Outre-Mer, la région PACA et la région Centre-Val de Loire sont les territoires les plus touchés.

Encore un défaut de dépistage !

  • 5,4 millions de tests de dépistage au VIH réalisées en 2015 ;
  • La présence de signes biologiques ou cliniques est le premier motif de réalisation d'un test de dépistage ;
  • 90 000 autotests VIH vendus en 1 an ;
  • 62 600 dépistages effectués avec un TROD en 2015 ;
  • Dont 27 % des personnes ayant bénéficié d'un test rapide n'avaient jamais été dépistées auparavant. 

En dépit des recommandations actuelles, le dépistage généralisé n’a pas été largement appliquée par les professionnels de santé, notamment en raison de difficultés de prescrire un test en population générale, en dehors d’un contexte clinique particulier ou d’une prise de risque. La Haute Autorité de Santé (HAS) est actuellement en train de réévaluer la stratégie globale de dépistage du VIH et devrait rendre ses conclusions courant 2017.

Alors rappelons-le encore :

  • Non, il n’existe actuellement aucun vaccin contre le VIH !
  • Non, il n’y a pas aujourd’hui de traitement qui permet d’éliminer le VIH du corps humain !
  • Oui, les traitements existants, à base de trithérapie, permettent de bloquer la propagation du VIH, mais ont des effets secondaires et imposent un rythme de vie contraignant.

Pourquoi les associations étudiantes doivent-elles se mobiliser ?

En tant que jeunes, en tant que PAIRS, les associatifs étudiants sont les mieux placés pour parler de la sexualité, de l’éducation sexuelle et des sujets délicats comme le préservatif. Ils sont de par leurs points communs avec les autres jeunes, les plus à mêmes de répondre à leurs attentes, d’avoir un discours adapté et de comprendre leur besoin. Alors n’hésitez plus, tout le monde peut informer et prévenir, il suffit de se former soi-même et de transmettre cette information.

Retour en photos sur les actions menées en 2016

Zoom

Quelques idées d’animation pour 2017

  • Stand d’information : mise à disposition de documentation sur le VIH / SIDA, les Incollables, les préservatifs masculins et féminins, de préservatifs, démonstration de pose de préservatifs féminins et masculins, appli TUP, black box…
  • Jeu « Sexe et chocolat » : animation ludo pédagogique
  • Dépistage du VIH : en lien avec différents partenaires, le TROD (Test Rapide d’Orientation Diagnostique) permet d’avoir un résultat en 30 minutes maximum. Il est totalement fiable trois mois après une prise de risque VIH.
  • Projection d’un film : « L’amour dans le sang », « N’oublie pas que tu vas mourir », « Les témoins », « Dallas buyers club »,… suivie d’un débat
  • Un concours photos / vidéos autour d’« Elaborer un message de prévention à destination des jeunes de 18 à 25 ans
  • Selfie avec Monsieur et Madame Capote, seul ou à plusieurs
  • Collecter des fonds à reverser à une association : vente de crêpes et / ou de viennoiseries, vente de badges ou de goodies, vente de place de soirée, …
  • Organisation d’un flash mob ou d’une chaîne de l’espoir
  • Etc.

Laissez libre court à votre imagination !!

Pour plus d'information ou bénéficier d'un accompagnement :

prevention@fage.org ou 01 40 33 70 70

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous améliorer votre navigation et réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus et paramétrer les cookies