SNEE 2017 : la jeunesse au cœur des débats

29/03/17

Du 23 au 26 Mars s’est déroulée la 13ème édition du SNEE - Séminaire National des Élu.e.s Étudiant.e.s - de la FAGE. Près de 300 représentant.e.s étudiant.e.s ont été accueilli.e.s à Reims durant ce séminaire co-organisé par Intercampus et la FAGE.

La FAGE, en tant que première organisation étudiante de France, a eu à coeur de proposer des temps de qualité aux participant.e.s, notamment sur le volet de la formation, de l’engagement et de la citoyenneté. Par ailleurs, de grandes thématiques sociétales ont pu être débattues, avec le concours d’invités issus d’organisations syndicales patronales et d’aide à l’insertion.

Des temps de formation ambitieux

La FAGE, très attachée à la formation et à la mise en capacité de ses élu.e.s et militant.e.s développe à chacun de ses événements des temps dédiés, sous des formats multiples et innovants.

Ainsi les participants ont pu choisir différents workshops, pour se former sur des thématiques précises. Ces ateliers, courts et dynamiques, proposent ainsi des connaissances concrètes et pratiques sur des sujets tels que l’utilisation du calculateur carbone de la FAGE ou les conditions de stage.

Plébiscitées lors du dernier SNEE, la FAGE a également reconduit ses Masterclass, des créneaux de 3h permettant de traiter d’un sujet dans toute sa complexité au travers des positions de la FAGE et de l’expertise d’organisations partenaires afin de transmettre des leviers d’action techniques et politiques. Ainsi, l’UNHAJ, l’AFEV, le SGEN-CFDT, le HCERES, le CNOUS ou encore le CNAJEP ont répondu présents et ont pu accompagner la montée en compétences des participants sur un sujet précis.

Enfin, plus d’une vingtaine de temps de formation plus classiques ont également été proposés, afin d’aborder les sujets qui feront l’actualité et les missions des élu.e.s étudiant.e.s sur les campus.

Le grand oral des candidats à la présidentielle

Le samedi après-midi, la FAGE a proposé à quatre représentants des partis ou mouvements politiques candidats à l’élection présidentielle 2017 de venir présenter leur projet en matière d’enseignement supérieur et de jeunesse. Ainsi, Clément Fradin (JL Mélénchon), François de Rugy (E. Macron), Laura Slimani (Benoit Hamon) et Jacques Grosperrin, se sont chacun prêtés à l’exercice pendant près d’une heure.

Chaque temps proposait une tribune libre du candidat, deux questions sur la jeunesse puis sur l’enseignement supérieur et, enfin, une plage de questions / réponses avec l’assemblée de militants de la FAGE. Ceux-ci ont ainsi pu questionner sur les programmes, ou encore réaffirmer certains souhaits, notamment pour une sanctuarisation de l’investissement pour l’Enseignement supérieur et de la Recherche, pour un investissement dans le système d’aides sociales ou encore pour la non augmentation des frais d’inscription.

La question de la sélection à l’entrée, grande préoccupation de la FAGE mais aussi de fédérations adhérentes dont les filières sont en tension comme l’ANESTAPS, a largement été abordée et chacun des représentants a ou préciser sa position.

Un SNEE placé sous le signe de l’emploi des jeunes

La FAGE et ses fédérations ont choisi d’orienter les débats de son 3ème cycle d’Etats Généraux sur la question prégnante de l’emploi des jeunes;

Les premiers débats sur la thématique ont ainsi été initié au travers du colloque “2017 - 2022 : quel quinquennat pour agir contre le chômage des jeunes ?” qui aura vu l’intervention de Sandrine Javelaud (Medef), de Serge Kroichvili (UNML), d’Inès Minin (CFDT) et de Céline Verzeletti (CGT).

Les échanges, souvent riches et animés, ont permis d’aborder des sujets divers, mais souvent complémentaires tels que la formation, la formation professionnelle, la question des stages, l’évolution du travail, le salariat étudiant ou encore l'entreprenariat. En lien direct avec la question du chômage, la question de la sécurisation des parcours et de l’emploi a reçu une large écoute. Enfin, la question de la place des entreprises dans les universités mais également la place des jeunes auprès des partenaires sociaux se sont également posés.

Si de nombreuses divergences ont pu apparaître, l’ensemble des acteurs présents à ce colloque ont unanimement déclarés qu’il était nécessaire qu’ils puissent travailler ensemble. La FAGE se félicite d’avoir pu réunir l’UNML, la CGT, la CFDT ainsi que le MEDEF pour réaffirmer cette nécessaire collaboration.

Les débats sur la thématique se sont ensuite poursuivis lors de 8 ateliers Etat Généraux de la FAGE, qui invitaient chaque militant de la FAGE à réfléchir sur une thématique précise. Enfin, le lancement des Etats Généraux de la FAGE, avec le visionnage d’une vidéo réalisée par la Ministre du Travail, Myriam El Khomri, et un discours de Jimmy Losfeld a pu clôturer cette journée placée sous le signe de l’emploi des jeunes.

Lire aussi | Retour sur le lancement des États-Généraux de l’Emploi des Jeunes

Une position forte contre le Front National réaffirmée en Assemblée Générale

Autre temps fort du SNEE, la FAGE a réuni ses administrateurs pour une Assemblée Générale, qui aura notamment permis la présentation du bilan des élus CNESER de la FAGE.

Si les échanges ont, comme toujours, été riches, c’est la réaffirmation, par voie de motion, de l’opposition ferme de la FAGE et de ses fédérations contre le Front National, ses idées et valeurs qui aura constitué le temps fort de cette AG. La FAGE entend ainsi barrer la route à toutes organisations ou partis qui prôneraient la haine de l’autre, le repli sur soi.

Lire aussi | La FAGE se mobilise contre le Front National

Des temps conviviaux autour de la culture et de la découverte

L'événement a également pu proposer aux participants de nombreux temps conviviaux afin de favoriser les échanges entre les militants, mais aussi avec les partenaires de la FAGE et du SNEE.

Ainsi, les congressistes auront eu le plaisir d’être accueillis dans les salons de l’Hôtel de Ville de Reims pour une cérémonie d’ouverture, qui s’est poursuivie par une course d’orientation et de découverte de la Ville des Sacres. Enfin, la dernière soirée du séminaire s’est clôturée sur un spectacle d’improvisation, proposé par la troupe “Le Mitch” (Mouvement d’improvisation théâtrale de Champagne-Ardenne).

Rendez-vous aux Assoliades

Militant.e.s de la FAGE, le rendez-vous est donné aux Assoliades, les Universités d’été de la FAGE, du 22 au 25 juin 2017 aux Karellis pour continuer à travailler ensemble au service des étudiants !