Elections étudiantes : une année pour nous faire entendre

11/10/17

La fin de l’année universitaire 2016-2017 a été marquée par le renouvellement des représentants étudiants au sein des différents conseils nationaux, le CNOUS et le CNESER. La FAGE est sortie largement majoritaire de ces deux scrutins, se plaçant ainsi comme première organisation représentative des étudiants. Mais cette nouvelle année universitaire sera quant à elle ponctuée par le renouvellement des instances représentatives des étudiants au sein des résidences universitaires et des conseils centraux des établissements.

Elections en Conseils de Résidence

Durant une partie du mois de novembre les étudiants vivant dans des résidences étudiantes du CROUS pourront élire leurs représentants pendant un an. Ce scrutin, bien que peu médiatisé revêt une importance majeure pour les résidents. En effet, les élus en Conseils de Vie en Résidence (CVR) sont les relais privilégiés entre les résidents et l’administration du CROUS et représentent par conséquent un levier fondamental pour faire évoluer les conditions de vie au sein de ces logements.

Le renouvellement des élus étudiants au sein des établissements d’enseignement supérieur

Comme tous les deux ans, les étudiants seront appelés à renouveler leurs représentants aux conseils centraux des établissements au sein desquels ils sont étudiants. Ces scrutins avaient permis aux élus soutenus par la FAGE de remporter près de 40% des sièges illustrant ainsi la volonté des étudiants d’être représentés par des élus pragmatiques, de proximité et portant une vision rénovée de notre modèle d’enseignement supérieur.

Ces élus ont notamment pu porter la mise en place de l’année de césure au sein des établissements, tout comme la mise en place de la reconnaissance de l’engagement étudiant.

Des élus étudiants pour un enseignement supérieur accessible à tous

Alors que notre système d’enseignement supérieur peine à répondre à ses missions, les candidats soutenus par la FAGE auront à cœur de porter les notions de spécialisation progressive, d’approche par compétence mais militeront également pour l’intégration universitaire des formations sanitaires et sociales.

Choisir les listes soutenues par la FAGE c’est également voter pour des élus qui œuvreront pour que nos établissements puissent accueillir l’intégralité des étudiants aspirant à devenir diplômés du supérieur notamment en mettant à profit les innovations pédagogiques et technologiques qui permettent, dans de nombreux cas, d’augmenter considérablement les capacités d’accueil.

Des modalités électorales à revoir

Si les élections étudiantes doivent représenter un temps de démocratie important sur les campus la FAGE ne peut que déplorer les conditions dans lesquelles celles-ci s’organisent notamment depuis les récentes modifications réglementaires.

Lire aussi | En pleine mobilisation citoyenne pour l’avenir du pays, le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (MENESR) organise le déni de démocratie sur les campus

La FAGE insiste sur la nécessite d’organiser les scrutins dans des conditions qui permettent l’expression d’une large partie des étudiants et appelle notamment à modifier en profondeur les modalités permettant la réalisation de procurations pour les étudiants en stage ou en mobilité.

Rappelons que les modalités électorales actuelles ne permettent qu’une faible participation aux scrutins et que leur écoulement sur l’ensemble de l’année rend impossible la réalisation d’une communication importante autour du scrutin, empêchant ainsi d’en faire un temps fort pour les étudiants.

Pour aller plus loin

La plateforme Elections Etudiantes de la FAGE

Cet outil, développé par la FAGE, permet à chacun de découvrir les propositions faites par les associations étudiantes de son académie, de voter pour montrer leur accord ou désaccord avec chacune d’entre elles, de les commenter. Chacun peut également se saisir de l'outils pour faire des propositions.

Plus qu’un outil électoral visant à la construction de programme, il s’agit là d’une véritable avancée, puisque chacun aura accès aux listes, professions de foi et programme des listes de son académie et pourra prendre contact directement avec ses élus une fois les élections passées.