Répondre aux enjeux du logement des jeunes en tant qu'association étudiante

29/11/2017

Aujourd'hui, le logement des jeunes est un enjeu majeur pour améliorer la vie des étudiants : en moyenne, les étudiants consacrent 50% de leurs revenus au paiement d'un loyer. Par ailleurs, le coût de la rentrée 2017 édité par la FAGE a démontré que les loyers ne cessent d'augmenter (+1.87% en 2017), malgré des mesures comme l'encadrement des loyers visant à réduire les dépenses. Selon ce coût de la rentrée, le montant moyen d'un loyer mensuel atteint 634.62 € en Île de France et 465.93 € dans les autres régions.

Consciente de l'importance de ce sujet et fidèle à son fonctionnement, la FAGE associe des actions d'innovation sociale et une représentation politique afin de répondre aux problématiques en matière de logement étudiant.

Un outil pour permettre aux associations étudiantes d'accompagner les jeunes

Consciente des besoins des associations étudiantes sur le sujet du logement, la FAGE a souhaité créer un outil permettant aux fédérations et associations étudiantes de répondre aux questions des jeunes. Un guide d'actions pour le logement, conçu avec le soutien de la Fondation Macif, a donc été présenté lors des Rencontres Nationales AGORAé le 10 novembre 2017.

Conçu comme un guide ressource, il se décline en fiches thématiques permettant d'assurer une réponse claire et rapide sur de nombreux sujets liés au logement. Plus qu'une somme d'information ce guide a également pour vocation d'accompagner les associations dans la création d'actions ou d'animations traitant du logement des jeunes.

Loin de se limiter à une action unique, la spécificité des associations étudiantes fait qu'elles sont également compétentes dans un accompagnement plus global, à l'image de ce qu'elles font pour lutter contre la précarité étudiante avec les AGORAé. En matière de logement, cet accompagnement doit nécessairement se doubler d'un travail commun avec des acteurs spécialisés sur ce sujet et disposant de ressources tels que l'UNHAJ, l'UNCLLAJ ou encore le CROUS afin de répondre concrètement aux besoins mentionnés par l'étudiant accompagné. A ce titre, ce guide établit un panorama des partenaires potentiels.

Plus globalement, loin de se limiter à un outil, il est surtout conçu comme un point de départ à de nouvelles actions au sein des associations étudiantes, acteurs de premier plan dans l'accompagnement des jeunes.

Une nécessaire mise en réseau pour agir efficacement en faveur du logement des jeunes

La mois de novembre 2017 a vu l'organisation de nombreux évènements traitant du logement :

  • Un colloque organisé par l'AFEV et la Fondation MACIF sur "le logement des jeunes : un enjeu d'innovation sociale et urbaine"

  • Les Rendez-vous du logement étudiant.

Ces temps de rencontres autour d'un sujet commun permet, outre une mise en réseau avec des acteurs publics et privés, le partage de bonnes pratiques afin d'encourager l'émergence de nouvelles actions. Lors des ces deux temps, de nombreux acteurs ont pu présenter leurs actions en faveur du logement des jeunes et des étudiants ainsi que réfléchir à l'avenir de ces questions, notamment au travers de nouvelles formes d'habiter en dépassant le cadre du logement individuel pour prendre en compte l'ensemble des lieux de vie des jeunes. Véritable préalable à l'émancipation des jeunes, le logement doit être un élément central dans toute politique à destination de la jeunesse.

Au delà de ces temps, il apparaît nécessaire de construire, avec l'ensemble des acteurs de l'enseignement supérieur, de nouvelles actions permettant une réelle amélioration des conditions de vie des jeunes, à l'image de l'extension du dispositif VISALE où la FAGE a été partie prenante pour permettre à tous les jeunes de bénéficier de cette garantie.

Depuis de nombreuses années, la FAGE se saisit de ce sujet à travers une mise en réseau de différents acteurs, mais également en mettant à disposition des associations étudiantes des outils de mobilisation sur ce thème. Alors que 7 jeunes sur 10 ont déjà été confrontés à des difficultés d'accès au logement (Etude AFEV-AUDIREP-Fondation BNP Paribas 2015 "L'accès au logement, déterminant pour l'autonomie des jeunes"), il apparaît essentiel que l'ensemble des acteurs concernés se mobilise pour favoriser l'émancipation des jeunes par le logement.