What’s The Fac, l’action par les pairs au service de l’orientation des jeunes

12/12/17

À l’heure d’une réforme d’ampleur de l’accès à l’enseignement supérieur et vu l’accent mis sur le processus d’orientation, il est essentiel que les différents acteurs se mobilisent sur ce sujet et contribuent à la bonne information des jeunes collégien.ne.s et lycéen.ne.s concernant l’orientation. À ce titre, différentes fédérations de la FAGE se mobilisent, entre autres au travers du projet What’s The Fac ?!.

Des pratiques d’orientation encore entachées par de nombreuses inégalités

Au-delà de l’actualité autour des questions d’orientation, les phénomènes d’autocensure sont bien présents dans l’accès à l’enseignement supérieur, en témoigne la part d’étudiant.e.s dont les parents sont cadres supérieurs ou exerçant une profession libérale : 30% contre 10% dont les parents sont ouvrier.ère.s (Chiffres : CNESCO/OCDE). Ces chiffres témoignent d’une « démocratisation ségrégative » selon l’expression de Pierre Merle, c’est-à-dire d’une augmentation du nombre global d’étudiant.e.s mais en conservant une sélection sociale en fonction des cursus.

De nombreux facteurs influent sur les inégalités d’orientation comme le genre (par exemple, les femmes ne représentent que 29% des étudiant.e.s en ingénierie), la situation géographique (les élèves de collèges en zone rurale se dirigent moins fréquemment vers une seconde générale que leurs homologues issus d’un établissement situé en zone urbaine), ou encore la catégorie socio-économique des parents (à résultats moyens, les enfants de cadres se dirigent presque tous vers une seconde générale alors que les enfants d’ouvriers ayant les mêmes résultats ne sont que 60% à suivre cette voie).

Le projet What’s The Fac : Orientation et déconstruction de préjugés

Afin de lutter contre les stéréotypes et déconstruire les représentations de l’enseignement supérieur, le projet What’s The Fac ?! permet de mener des actions auprès de collègien.ne.s ou lycéen.ne.s dans les établissements d’enseignement. Ce projet, en permettant à des étudiant.e.s d’intervenir auprès de collégien.n.e.s permet, selon les principes de l’action par les pairs, de construire une dynamique relationnelle entre les collégien.ne.s ou lycéen.ne.s et les étudiant.e.s facilitant l’échange au sein du groupe et encourageant la discussion en raison de la réduction de l’écart d’âge.

What’s The Fac ?! s’inscrit également dans une démarche d’éducation populaire en permettant aux jeunes de s’impliquer directement dans l’action et en évitant d’adopter une posture moralisatrice sur les questions traitées.

A travers cela, le projet What’s The Fac ?! a comme objectif de lutter contre l’autocensure, mais également d’aider les jeunes dans la définition de leur projet d’orientation et de faciliter l’intégration sociale et la réussite des primo-entrants dans l’enseignement supérieur.

Ce projet se décline en différentes actions telles que :

  • Des interventions dans les classes de la 4ème à la terminale ;
  • Des stands d’échanges dans les établissements scolaires ;
  • Des journées d’immersion dans les établissements d’enseignement supérieur ;
  • Des actions de tutorat d’orientation et de réussite.

Ces différentes actions sont portées par les fédérations du réseau de la FAGE, et plusieurs volontaires en service civique sont engagés au sein de ces fédérations afin de mettre en place le projet What’s The Fac ?!

Par exemple, Gabrielle, volontaire en service civique à l’AGEP (Association Générale des Etudiants Parisiens), le projet What’s The Fac « permet d’intervenir auprès de collèges en REP et REP+ (réseau d’éducation prioritaire) » et doit « s’adapter aux demandes des établissements d’enseignement tout en répondant à des objectifs communs ». Pour Erwan, volontaire à la Fédé B (Fédération des étudiants de Brest), ce projet consiste en « la rencontre d’élèves du secondaire avec des étudiants dans le supérieur, par le biais d’interventions dans les établissements, mais aussi par la présence dans des salons d’orientation, des journées d’immersion, […] ». Pour Erwan et Gabrielle, cet engagement est également l’occasion de s’investir dans un projet utile : « Etant issu d’un baccalauréat professionnel (et étant en master 2 de droit public), je suis d’autant plus touché par cette mission qui me donne la possibilité de mettre en confiance les plus réfractaires à l’idée de continuer leurs études » (Erwan) ou encore « j’ai vraiment l’impression d’être moteur au sein du projet et de bénéficier de la confiance de l’AGEP dans ce projet » (Gabrielle).

Au-delà des actions mises en place dans les collèges ou les lycées, le projet What’s The Fac participe à une remise en question et une prise de conscience plus générale des processus à l’œuvre lorsque l’on parle d’orientation et d’accès à l’enseignement supérieur. Dans cette période marquée par la place prises par l’orientation dans les débats relatifs au Plan étudiants, il est salutaire que les associations étudiantes interrogent les pratiques et les représentations en termes d’orientation et qu’elles participent à la démocratisation de l’enseignement supérieur pour toutes et tous.