Des internes attaqués à l’Hôpital de la Timone

05/08/2018

Vendredi 2 août, alors qu’ils étaient réunis pour un moment convivial, des internes en médecine et pharmacie ont été pris pour cible par des tirs à l’arme à feu. Deux personnes ont été touchées et leurs jours ne sont aujourd’hui pas en danger selon les responsables des syndicats locaux

L’intervention rapide des secours a permis d’éviter le pire. Ce n’est malheureusement pas la première fois que des étudiants et des soignants sont la cible de violences. L’Université est un lieu de liberté, d’émancipation et de partage, incompatible avec de telles attaques inqualifiables. Pour ces internes le CHU est un lieu d’apprentissage, un lieu de travail et aussi un lieu de vie. Il est inacceptable que leur sécurité soit mise en péril quand ils consacrent la majorité de leur temps à étudier et à prendre soin des autres.

La FAGE apporte son soutien aux proches, aux familles et amis des blessés et leur souhaite un prompt rétablissement. Nous tenons également à saluer l’action des syndicats d’internes en médecine et pharmacie ainsi que le personnel du CHU de Marseille.

Permettre à toutes et tous de se sentir en sécurité sur son lieu d’étude, de pouvoir s’y épanouir et y réussir son cursus doit être une priorité pour les pouvoirs publics à la veille de cette rentrée 2018.