La formation au cœur du projet de la FAGE !

03/10/18

 Les formateurs FAGE au service du développement de la formation

Durant trois jours, du vendredi 21 au dimanche 23 septembre 2018, la FAGE a pu intégrer dix nouvelles personnes à son équipe de formateurs. Durant ce Week-end de Formation des Formateurs FAGE (WE3F), les militants présents ont pu enrichir leurs compétences en termes d’andragogie, l’éducation pour adulte. Ce week-end s’articulait autour de la notion d’innovation andragogique, concept que la FAGE a à cœur de développer au sein de ces formations. L’innovation pédagogique a pour vocation d’axer sa formation autour des apprenants afin de les rendre pleinement acteurs de leur apprentissage. 

Ces compétences seront mises à disposition du réseau de la FAGE afin que ce dernier puisse se développer, se professionnaliser et répondre aux objectifs généraux de la fédération. 

Les WE3F à la FAGE sont des moments importants dans le dynamisme de la structure en termes de formation. Ils permettent de renouveler en permanence le pôle de formateurs et formatrices de la fédération, afin répondre aux besoins de notre réseau de fédérations et d’associations en constante expansion. En effet, forte de ces 2000 associations étudiantes, la FAGE doit développer une politique de formation forte pour répondre aux besoins de chacune. 

Nous pouvons souhaiter la bienvenue à Lucie Léon, Richard Lamoureux, Lina Arnaud, Clément Faure, Simon Valloire, Clara Le Stum, Simon Valloire ainsi que nos trois nouvelles salariées Nathalie Bouffioux, Elodie Ducouret et Nadja O’Neill. Ils ont tous à cœur d’œuvrer pour la FAGE et accompagner ses fédérations. 

Un processus de formation continue pour les formateurs FAGE

Une grande nouveauté a vu le jour à la FAGE ce même week-end. La FAGE a pu accueillir ses formateurs lors d’un week-end de formation continue à destination de ces derniers. Le développement de la formation continue est une position que porte la FAGE pour l’avenir de l’Enseignement Supérieur et la Recherche, il était donc important que nous puissions également mettre en œuvre ceci dans notre organisation interne. Les formateurs FAGE, accompagnés par les formateurs de l’ARES, la fédération nationale des Associations Représentatives des Étudiants en sciences Sociales, ont pu suivre différents modules qui leur ont permis d’aller plus loin sur différents sujets. 

Les participants ont pu notamment se familiariser à la question des luttes contre les violences sexistes et sexuelles dans le milieu étudiant, et bien au-delà. La sensibilité de ce sujet nous pousse à développer une politique ambitieuse pour contrer ces phénomènes qui touchent l’entièreté de la société. L’environnement de l’Enseignement supérieur et de la Recherche n’en étant pas épargné, il parait important pour la FAGE de sensibiliser ses militants à ce sujet. Le but étant que les associations de la FAGE puissent agir pour un enseignement supérieur inclusif où chacun se sentirait à sa place et pourrait s’épanouir.

L’autre temps fort de ce week-end de formation continue tournait autour des textes règlementaires permettant de cadrer la loi Orientation et Réussite des Étudiants en s’articulant autour de l’arrêté Licence publié en juin dernier. Il est important que le réseau d’élus de la FAGE puisse s’imprégner de ce dernier et se préparer aux mutations qu’il entraîne dans le premier cycle de formation à l’université. Les formateurs de la FAGE ont pu développer leur sens critique vis-à-vis de ce texte. Ils vont désormais pouvoir permettre aux élus des fédérations de la FAGE d’être vigilants quant à l’application de ce document dans les territoires dans une optique de démocratisation de l’enseignement supérieur ainsi que la réussite universitaire. 

Ces week-ends de formation continue des formateurs FAGE ont tendance à se développer et se multiplier dans l’avenir de la FAGE. En effet, leur appréciation fut telle qu’il est important pour la FAGE d’en proposer de nouveaux et de diversifier l’offre qu’elle propose durant ce temps. 

La formation : épicentre du projet FAGE

La formation est un élément central dans le fonctionnement interne de la FAGE. En effet, elle permet à chacun dans le réseau de la fédération de développer ses compétences afin de les mettre au service des étudiants. Un des enjeux majeurs de la formation à la FAGE est de permettre à ses bénévoles d’être mis en capacité d’agir sur les campus. Agir pour une jeunesse solidaire et épanouie, tel est le projet que porte la FAGE. Et pour cela, la FAGE accompagne ses associations en leur offrant des outils techniques et méthodologiques afin de créer des projets, de provoquer le débat. Outre cet accompagnement, la FAGE propose également une politique de formation à destination de son réseau qui lui permet de développer des actions de terrain porteuses de sens. Afin de développer une action pragmatique, la FAGE encourage ses militants à développer des projets offrant des solutions concrètes aux problèmes rencontrés quotidiennement. En axant ses formations sur un apprentissage basé par les pairs, la FAGE permet de créer des synergies dans les territoires dans la recherche d’un idéal de justice sociale que les étudiants retrouvent au sein de leurs associations et leurs projets.