Premières journées nationales de l’innovation sociale : un succès et de nouvelles perspectives

31/10/18

Du 19 au 21 octobre 2018 se sont déroulées les premières Journées Nationales de l’Innovation Sociale du réseau de la FAGE. Réunissant près de 80 participant.e.s, volontaires en service civique et membres élu.e.s de fédérations étudiantes, ces journées furent l’occasion d’aborder de nombreux sujets ayant trait aux projets portés par le réseau de la FAGE.

L’innovation sociale, un enjeu et des solutions pour les associations étudiantes

En organisant ces Journées de l’Innovation Sociale, la FAGE a souhaité permettre à tou.te.s les membres de son réseau de se former et de découvrir les différentes facettes de l’innovation sociale ainsi que les différents projets portés par la FAGE et son réseau.

L’innovation sociale, par essence, suppose la prise en compte de nombreux facteurs et surtout encourage la transversalité au sein des projets. Ces journées ont donc permis à l’ensemble des participant.e.s d’échanger autour des problématiques rencontrées et des projets menés. De plus, le partage d’expérience permis par ces journées contribue à créer une dynamique d’échanges entre les différentes fédérations, amenant chacun.e à se questionner et à développer ses projets selon des angles nouveaux. C’est grâce à cette culture de la mise en commun et du partage d’expériences que les associations étudiantes continuent d’innover et de développer de nouveaux projets répondant aux enjeux rencontrés par les jeunes.

Les journées nationales de l’innovation sociale, des formations et des échanges

Lors des Journées nationales de l’innovation sociale, les participant.e.s ont pu réfléchir autour de temps divers répondant aux différents enjeux identifiés par les associations étudiantes.

La première journée fut consacrée en grande partie à des formations autour de la gestion de projets. Après avoir échangé lors de la matinée autour de la conduite de projets, les participant.e.s ont pu par la suite se concentrer plus spécifiquement sur les projets de manière concrète, notamment le départ en vacances des bénéficiaires des AGORAé ou les techniques d’animations mobilisables.

La seconde journée a quant à elle vu se dérouler plusieurs temps : durant toute la matinée, les volontaires en service civique et leurs tuteurs ont pu échanger autour des droits et devoirs de chacun, dans un premier temps de façon séparée, avant une mise en commun. L’après-midi a commencé par un ciné-débat autour de l’alimentation. Les nombreux échanges que les films projetés ont suscité ont permis de faire émerger des questionnements sur la place de l’action individuelle et celle des associations étudiantes dans la promotion d’une alimentation respectueuse de l’environnement et de la santé. La suite de l’après-midi fut consacrée à la présentation d’outils ludo-pédagogiques et de projets proposés par les fédérations de la FAGE, ainsi qu’à un atelier autour de la communication au sein d’une équipe.

Ces journées ont également permis la mise en place d’un fil rouge permettant, le dimanche matin, d’organiser une restitution globale. En effet, durant l’ensemble des journées, une personne s’est rendue dans l’ensemble des groupes et pu, le dimanche matin rendre compte des échanges ayant eu lieu lors de ces journées.

Le carnet de recettes AGORAé, un exemple d’action à mettre en œuvre

Lors des Rencontres Nationales AGORAé (RNA), qui se sont déroulées en novembre 2017, un concours culinaire avait été organisé et a permis l’élaboration d’un carnet de recettes qui a pu être présenté lors de ces Journées Nationales de l’Innovation Sociale. Ce carnet reprend l’ensemble des recettes élaborées lors des RNA par les volontaires en service civique et des bénévoles étudiant.e.s au sein des AGORAé.

Ces recettes sont adaptées à un public étudiant, notamment avec des contraintes d’ingrédients (aliments courants et bon marché), d’équipements (micro-ondes et bouilloire actuellement) et de temps (réalisables en moins de 2h).

Les Journées de l’Innovation Sociale, un préalable à une mobilisation plus importante

Ces premières Journées Nationales de l’Innovation Sociale, au-delà des riches échanges entre fédérations, ont permis de faire émerger des questionnements et de nouvelles perspectives de développement pour les projets. Toutes ces réflexions se poursuivront tout au long de l’année et lors des futures temps dédiés à l’innovation sociale.