Une nouvelle AGORAé ouvre ses portes : retour sur l’inauguration de l’AGORAé de Troyes

19/12/18

           Les étudiants troyens vont pouvoir bénéficier d’un véritable lieu de vie et de solidarité ! La Fédération des Étudiants Troyens – Campus 3, accompagnée par la FAGE, a inauguré sa première AGORAé sur son territoire. Ce sont maintenant 17 AGORAé qui participent à améliorer le quotidien des étudiants partout en France.

La concrétisation d’un projet ambitieux

Portée depuis 2016 par les bénévoles de la fédération des étudiants de Troyes, l’inauguration de l’AGORAé est la concrétisation d’un projet au service des étudiants. Véritable lieu d’entraide et de vie, c’est un nouveau lieu d’échange pour les étudiants, en dehors des structures habituelles de l’Université. Avec un local de 120 m2 en plein centre de la ville, une équipe d’une dizaine de bénévoles accueille les premiers bénéficiaires depuis le 8 octobre 2018, date de la première ouverture de l’AGORAé. Deux volontaires en mission de Service Civique sont également chargés de faire vivre cet espace et viennent en soutien aux bénévoles quotidiennement.

Un lieu d’entraide et de solidarité pour les étudiants

Le projet AGORAé a été pensé pour répondre à la précarité des étudiants qui est de plus en plus prégnante dans les universités françaises. La partie épicerie est accessible aux étudiants sur critères sociaux, en fonction du revenu disponible après avoir payé ses charges fixes (loyer, charges, transport…). Avec l’aide d’une assistance sociale du CROUS, l’étude des dossiers permet de définir un montant à dépenser dans l’AGORAé.

Mais une AGORAé, c’est aussi un lieu de conseil et d’orientation pour les étudiants en situation de précarité. Ils peuvent venir se renseigner et s’informer sur leurs droits, sur les aides dont ils peuvent bénéficier. Les bénévoles et volontaires en mission de service civique de l’AGORAé jouent alors un rôle dans l’amélioration du quotidien des étudiants !

Extrait du discours d’Orlane FRANÇOIS, présidente de la FAGE

« Cette précarité a un effet dévastateur sur la jeunesse. Elle affecte sa capacité à poursuivre sereinement son parcours de formation et d’émancipation et in fine de trouver sa place dans la société. Quand on sait qu’un·e étudiant·e sur cinq vit sous le seuil de pauvreté, on comprend que cela entrave directement la réussite dans l’enseignement supérieur. »

Au-delà des bénéficiaires de l’épicerie, le projet veut rassembler tous les étudiants, autour d’une ambiance conviviale et détendue.

Un véritable lieu de vie ouvert à tous !

L’épicerie sociale n’est qu’une des composantes de l’AGORAé. D’autres espaces structurent ce projet qui se veut porteur d’un vrai objectif social. Une AGORAé, c’est une épicerie sociale mais aussi des lieux de vie ouvert à tous. Tous les étudiants troyens vont pouvoir bénéficier d’un espace chaleureux et confortable. Entre coin cuisine, canapés confortables et bibliothèque participative, les bénévoles et volontaires ont su créer LE lieu où les étudiants pourront se retrouver, échanger et se détendre.

Extrait du discours de Jean-Baptiste BACLET, président de la FET – Campus 3

Cet espace de vie va permettre aux étudiants de s’émanciper socialement, en n’aillant plus à se battre pour pouvoir subvenir à leurs besoins. Elle va permettre aux étudiants de dégager plus de temps pour leurs études, le sport ou encore la culture. Ils pourront aussi s’engager autour d’un projet qui favorise le lien social, favorise l’ouverture et favorise la solidarité. ”

N’hésitez pas alors à visiter l’AGORAé de la Fédération des Étudiants Troyens – Campus 3 que vous trouverez : 1 rue de Jargondis à Troyes !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous améliorer votre navigation et réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus et paramétrer les cookies