Les jeunes et l’avenir du travail, la plateforme de consultation

09/01/19

La section du travail et de l’emploi du Conseil Economique Social et Environnemental (C.E.S.E) a été saisie par le gouvernement afin d’avoir un avis sur la thématique “Les jeunes et l’avenir du travail”. La crise des gilets jaunes a mis en exergue une défiance des Français envers les représentants politiques et les différentes institutions. Le gouvernement a donc choisi de mieux utiliser le CESE afin de créer une démocratie plus directe. En tant que troisième chambre parlementaire composée de représentants de la société civile, le CESE a décidé de la mise en place de consultations numériques afin de faire émerger l’avis citoyen.

Cette consultation a pour but de récupérer un maximum d’avis en répondant à un certain nombre de questions. Il va donc s’agir par exemple de donner sa vision du travail aujourd’hui, de réfléchir à la notion de déconnexion dans 10 ou 15 ans ou encore la place de l’intelligence artificielle dans l’emploi. Ainsi pendant un mois, du 7 janvier au 25 janvier 2019, les participants et participantes pourront permettre aux membres de la section d’avoir la vision la plus large possible pour construire son avis.

Cette saisine donnera lieu à des préconisations finales qui seront adoptées au mois de mars en assemblée plénière. A l’heure où la participation citoyenne dans l’élaboration des politiques publiques devient un enjeu démocratique important, il est intéressant de replacer le CESE comme l'Assemblée proche de ses citoyens.

Le projet de réforme constitutionnelle souhaite par ailleurs revisiter le rôle du CESE afin d’en faire la “Chambre de participation citoyenne”. Pour ce faire, le gouvernement souhaite que chaque projet de loi des domaines social, économique et environnemental fasse l’objet d’un avis préalable du CESE ou encore en lui permettant d’intégrer des citoyens dans les travaux…