Dossier Médical Partagé : un premier pas vers une information fiable du parcours de soin

09/01/19

Annoncée le 13 février 2018, la Stratégie de Transformation du Système de Santé a débouché le 18 Septembre sur les annonces du plan “Ma Santé 2022”. Alors que le système de santé français a été par le passé le plus performant au monde, il doit désormais de se renouveler et de relever les nombreux défis qui s’imposent à lui, dont celui d’optimiser la coopération interprofessionnelle par la révolution numérique notamment. Le Dossier Médical Partagé (DMP) devient dès lors un outil phare pour permettre cette coordination.

Le DMP, tantôt dossier médical personnel, tantôt dossier médical partagé, est un projet lancé officiellement en 2004 par Philippe Douste-Blazy. Jusqu’alors il a été difficile de provoquer l’adhésion tant du côté des professionnels de santé que des patients. Le principe de ce DMP repose sur un hébergement sécurisé et centralisé des données de santé, afin de permettre un meilleur suivi médical.

Le Dossier Médical Partagé, suite à plusieurs expérimentations territoriales est généralisé en novembre 2018. C’est un carnet de santé numérique gratuit, confidentiel et sécurisé qui conserve les informations de santé (traitements, résultats d'examens, pathologies, allergies...) afin de les partager avec les professionnels de santé qui suivent chaque patient pour en améliorer la prise en charge, notamment en cas d'urgence.

Actuellement encore confronté à certaines limites techniques : 62% des médecins n’ont pas de logiciels compatibles avec celui du DMP, le doublon avec le Dossier Pharmaceutique peut perdre le patient, le lien ville-hôpital devra se renforcer en coordination avec le Groupement Hospitalier des Territoires afin de permettre une interopérabilité avec les logiciels hospitaliers...

Dès 2022, le DMP connaîtra un renforcement de son rôle en devenant un véritable espace numérique personnel de santé.
Les nouvelles fonctions ? Des informations sur la qualité des prises en charge à proximité, des possibilités d’échanges avec les équipes de soins, des informations et conseils personnalisés, un module de prise de rendez-vous chez le médecin ou à l’hôpital.

Pour aller plus loin, la FAGE propose de mettre en place une plateforme unique de gestion des données de santé, dématérialisée et attachée à chaque individu tout au long de sa vie, le Dossier Numérique de Santé (DNS). Cette plateforme contiendrait toutes les informations nécessaires à une prise en charge optimale par les soignants en intégrant un DMP rattaché au patient mais intégrant également le carnet de santé dématérialisé en y attachant le carnet de vaccination pour faciliter le suivi des vaccins et des rappels tout au long de la vie mais aussi des alertes automatiques à destination de l’usager, du médecin territorial et du pharmacien référent. A ce DNS pourra être adossé un volet information afin d’informer sur le fonctionnement du système de santé et des parcours de soin.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous améliorer votre navigation et réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus et paramétrer les cookies