Elections étudiantes : la FAGE confirme sa place de première organisation

06/02/19

Alors que les conditions de vie des étudiants se dégradent d’année en année et que la précarité étudiante est de plus en plus importante, les étudiants ont élu leurs représentants en novembre dernier dans les CROUS. Ces derniers ont pu ces dernières semaines s’exprimer afin d’élire leurs représentants au conseil d’administration du CNOUS.

La FAGE obtient aujourd’hui 5 sièges sur 8 au conseil d’administration du CNOUS et réaffirme donc sa place de première organisation étudiante obtenue en 2017.
En effet avec 85 voix sur 165 votants soit 51,5%, le projet de la FAGE continue de convaincre et de faire ses preuves sur le terrain.

Cette victoire s’inscrit dans la continuité des progressions politiques et électorales du réseau de la FAGE de ces dernières années. Ce résultat confirme largement la victoire d'un syndicalisme d'actions qui se fonde sur la mise en place de projets concrets au plus près des jeunes. C’est également la victoire d’un projet de société progressiste et inclusif, à rebours de certaines orientations prises par le Gouvernement comme l’augmentation des frais d’inscription pour les étudiants internationaux hors Union européenne.

Forte de cette reconnaissance, la FAGE continuera de revendiquer :

  • Une réforme du système des bourses étudiantes, devant mener à la mise en place de l’Aide Globale d’Indépendance et permettre à chaque étudiant de bénéficier d’une aide du CROUS, revalorisée et calculée sur ses besoins.
  • Un réinvestissement significatif dans la restauration à tarification sociale et dans le logement et la réalisation du plan 60 000 logements

Au vu de la situation d’urgence de notre enseignement supérieur, la FAGE demande également :

  • L’extension du paiement des bourses de 10 à 12 mois
  • La fin du système du menu à points qui met à mal la règle du ticket RU à 3,25 euros
  • Le retrait du projet gouvernemental d’augmentation des frais d’inscription pour les étudiants internationaux hors Union européenne

Alors que les élections européennes approchent et que le dialogue social en France est au plus bas, la FAGE saura montrer encore davantage que les jeunes s’engagent et veulent un projet pour une société progressiste et inclusive.