Mois de mars : lutte contre les discriminations et promotion de l’égalité

06/03/19

Racisme, antisémitisme, homophobie... les actualités nous démontrent l'omniprésence de discriminations qui parasitent notre société.

On le voit lorsque les chiffres nous dévoilent une augmentation de plus de 70% des actes antisémites durant l’année passée.

On le voit aussi lorsque l’origine est encore aujourd’hui une raison récurrente de se voir refuser un travail.

Cette accablante réalité est le reflet des stéréotypes qui, malgré leur caractère inconscient sont plus qu’ancrés dans notre environnement.

Aujourd’hui entourée d’acteurs luttant tous les jours contre ce fléau, tels que Coexist (collectif regroupant la FAGE, l’Union des Etudiants Juifs de France et SOS racisme), la FAGE a fait de cette problématique une priorité dans ses actions.

Ainsi, pour la deuxième année consécutive, une campagne de lutte contre les discriminations et de promotion de l’égalité se déroulera tout au long du mois de mars.

L’objectif de celle-ci est multiple : visant un public jeune, elle a pour but de sensibiliser ces derniers sur ce sujet. En effet, même si la liste des différents types de discriminations s’alonge, témoignant d’une reconnaissance de ce que peuvent subir certaines personnes, dans la pratique beaucoup ne sont pas encore considérées comme telles. Pour illustrer ces méconnaissances, certaines personnes venant notamment des départements d’Outre-mer peuvent se voir refuser un logement, ou un emploi en raison de son adresse bancaire hors métropole. La domiciliation bancaire fut ainsi ajoutée à la liste des critères, qui en comprend aujourd’hui plus de 25.

Elle veut également interpeller sur la réalité des discriminations, et donner des ressources pour aller plus loin sur ce sujet et permettre aux victimes de faire valoir leurs droits. Différents recours sont possibles pour les personnes victimes de discrimination : des sites internet spécialisés sur certaines thématiques (ex SOS homophobie), numéros verts ou saisie du défenseur des droits.

Dans le réseau de la FAGE, beaucoup de fédérations ou d'associations organisent durant ce mois des actions à destination des étudiants. Par exemple, plusieurs semaines de l’égalité entre les femmes et les hommes et de lutte contre les violences sexistes et sexuelles sont organisées sur la semaine du 4 au 8 mars, comprenant différentes actions types café-débats, conférences ou encore stands d'information. Cette campagne a donc pour visée de valoriser les événements portés par ces associations et d’encourager ce type d’initiatives.

C’est en sensibilisant la population et en permettant aux victimes de faire valoir leurs droits que nous lutterons contre ces discriminations et œuvrerons pour une société égalitaire.

Ne ratez pas toute l’actualité du mois de mars !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous améliorer votre navigation et réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus et paramétrer les cookies