Les aides sociales, levier de lutte contre la précarité efficace mais encore insuffisant

20/03/19

Il existe aujourd’hui en France un système complexe d’aides disponibles à destination des jeunes, afin de leur permettre un niveau minimal de protection et de revenus. Il existe plusieurs types d’aides, la FAGE vous aide à y voir clair, à quelques mois de la rentrée 2019 !

Les Bourses sur Critères Sociaux

Ce sont des bourses attribuées à tout.e étudiant.e en formation initiale, qui dépend du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Culture ou de l’Agriculture, ayant une situation financière ne permettant pas de subvenir correctement à ses besoins. Afin de réaliser une demande de bourses sur critères sociaux, il faut compléter un Dossier Social Etudiant en ligne et fournir les justificatifs de sa situation sociale.

Actuellement, le montant des bourses est ordonné en paliers, ce qui est profondément injuste et inadapté à la réalité de la vie étudiante. C’est pour cela que la FAGE propose une refonte de ce système, en permettant une attribution linéaire de cette aide, pour une meilleure adaptabilité de l’aide au plus près de la situation de l’étudiant.e.

Attention, les étudiants dans les Formations Sanitaires et Sociales ne doivent pas formuler leur demande auprès du CROUS mais auprès de la Région dont dépend l’institut de formation. En 2016, la FAGE a obtenu l’alignement des critères et des montants de ces bourses sur ceux des bourses sur critères sociaux, mais la FAGE travaille au transfert de ces bourses aux CROUS.

Les aides au logement

Les aides au logement (APL, ALS) sont des aides attribuées, sans condition d’âge, aux locataires d’appartement ou de maison. Elles sont destinées à aider les ménages à subvenir à leurs besoins en termes de paiement de loyer. Afin de contracter ces aides, il suffit de se rendre sur le site de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) de sa région et d’effectuer les démarches en ligne.

L’inadéquation du montant face au prix du loyer est un facteur discriminant : le montant est sensiblement le même sur le territoire national (il y a environ 40€ supplémentaires en Ile de France face aux villes en région) alors que les différences de loyers entre les villes sont parfois très différentes, ce qui ne permet pas une équité de cette aide. C’est pour cela que la FAGE revendique le calcul des aides au logement en fonction du bassin de vie.

Dernièrement, les étudiant.e.s ont vu leurs aides diminuer, avec une dévalorisation de 5€, ce qui a eu pour effet de précariser cette population. Il n’est pas acceptable que les économies soient faites uniquement sur les étudiant.e.s et il faut donc revaloriser ces aides.

L’aide à la mobilité master

L’aide à la mobilité master est proposée aux étudiant.e.s dans le cadre de la réalisation de leur master, dans une académie différente de l’académie d’obtention de la licence. Cette aide a pour but d’aider les étudiant.e.s dans leur mobilité et dans la réalisation de leur cursus, en leur fournissant une somme de départ afin de pouvoir s’installer dans leur nouvelle ville. La demande s’effectue également en ligne.

Les aides spécifiques

Les aides spécifiques sont des aides proposées aux étudiant.e.s étant dans une situation de grande précarité, qu’elle soit ponctuelle ou permanente. Ces aides sont supportées par le CROUS et sont de deux types :

  • Les Aides Spécifiques d’Allocation Ponctuelle, elles sont destinées aux étudiant.e.s faisant face à une dépense imprévue ou trop importante mais nécessaire. Afin de ne pas créer de trou dans le budget, il est possible de demander cette aide afin de ne pas être dans une situation financière inconfortable ;

  • Les Aides Spécifiques d’Allocation Annuelle, qui sont destinées aux étudiant.e.s ne rentrant pas dans les critères des Bourses sur Critères Sociaux mais pouvant justifier d’une situation sociale instable. Il existe des critères d’attribution, comme la rupture familiale, l’indépendance avérée ou encore une reprise d’études.

Le montant de ces aides est déterminé par une commission, qui se réunit régulièrement dans le cadre de l’examen des dossiers de demande. Afin de constituer un dossier d’aide spécifique, il est nécessaire de prendre rendez-vous avec une assistante sociale du CROUS de votre académie.

L’aide à la mobilité internationale

Eudiant.e.s boursier.e.s, les études à l’étranger sont possibles ! L’aide à la mobilité internationale est accessible à tout.e étudiant.e boursier.e qui part dans le cadre d’un programme d’échange (de type Erasmus). La demande est à formuler auprès de son CROUS d’appartenance, et le montant attribué dépend du pays de destination. Cette aide à vocation à favoriser l’installation des étudiant.e.s dans leur pays d’accueil ainsi que subvenir aux frais engagés par la vie dans le pays de destination.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous améliorer votre navigation et réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus et paramétrer les cookies