Profession de foi CNESER 2019 - 2021

20/05/2019

Du 10 au 21 juin 2019, vous serez amenés en tant qu’élus aux conseils centraux de votre université à élire vos représentants au Conseil National de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

À l’heure où les mutations de la société entraînent de nombreuses angoisses pour les jeunes, où le gouvernement poursuit son cycle réformiste, le rôle des élus CNESER est constant pour défendre la qualité du service public de l’enseignement supérieur et de la recherche. L’éducation est en effet un rempart contre la reproduction sociale et se doit d’être une priorité nationale. La FAGE, depuis 2017 première organisation étudiante de France, par chacune des actions de son réseau, n’a de cesse de lutter pour garantir l’accès et la réussite de chacun au sein du système d’enseignement supérieur.

Plus que jamais, les enjeux sont grands pour lutter contre le déterminisme socio-économique et culturel latent de notre société. Les établissements de l’enseignement supérieur sont en proie à des facteurs pluriels vecteurs de sélection : des capacités d’accueil ne répondant plus à l’augmentation des effectifs d’étudiants, une orientation sans visibilité des formations, ainsi qu’une rupture du continuum bac -3/+3 trop brutale pour assurer la réussite de tous. La FAGE se positionne en avocate principale d’un enseignement supérieur accessible à tous, en militant pour un investissement massif de l’État et en s’opposant fermement à toute hausse des frais d’inscriptions.

Il existe également des outils dont les élus CNESER de la FAGE doivent se saisir, comme la mise en place des parcours d’accompagnement, l’évaluation continue intégrale ou l’approche par compétence que nous avons su obtenir par l’arrêté licence, afin de permettre la réussite de chacun. Ces chantiers ouverts doivent se faire par l’accompagnement et la concertation de l’ensemble des élus de notre réseau, sans lequel la FAGE ne saurait être représentative.

La FAGE saura également défendre un système d’enseignement supérieur universaliste et progressiste par une démarche pragmatique, cohérente et force de proposition. Notre équipe accompagnera les réformes profondes de l’enseignement supérieur. Il est par exemple nécessaire de faire des regroupements des leviers de cohérence territoriale pour les formations, et non des outils de hiérarchisation des établissements d’enseignement supérieur.

L’Université façonne les décideurs et la société de demain. L’investissement doit être à la hauteur des défis contemporains, par l’élévation du niveau de qualification de la population ainsi que par une revalorisation de la recherche. Il est également urgent d’intégrer en son sein les enjeux actuels et futurs, afin de répondre aux problématiques environnementales et sociétales, comme la paupérisation ou le regain du communautarisme. La FAGE croit en l’université comme vecteur d’émancipation en générant la capacité de chacun à s’engager, par la modularisation des parcours et le renforcement de la formation tout au long de la vie. Il est aujourd’hui de notre devoir de faire en sorte que les études supérieures s’adaptent à chacun, afin qu’elles puissent s’ouvrir à tous.

Voter pour la FAGE au CNESER, c’est faire le choix d’une démarche pragmatique et fédératrice. C’est également voter pour une organisation, qui par son prisme de mutualisation saura apporter de réponses pour chaque filière et chaque territoire. C’est par un projet global que la FAGE entend redonner à la jeunesse la place à part entière qu’elle est légitime d’occuper.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous améliorer votre navigation et réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus et paramétrer les cookies