Elections CNESER 2019 : la FAGE continue à progresser et obtient 6 sièges

10/07/2019

Jeudi 27 juin 2019 a eu lieu le dépouillement du scrutin de l’élection des représentants étudiants au Conseil National de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (CNESER).

Ce scrutin fut l’occasion pour la FAGE de montrer la qualité et la pertinence de son projet pour les étudiants et l’enseignement supérieur puisque qu’elle obtient 6 sièges sur les 11 attribués aux représentants étudiants. Le scrutin du CNESER est un scrutin indirect qui s’opère par vote des grands électeurs, élus étudiants des établissements de l’enseignement supérieur et de la recherche. C’est 1344 élus qui se sont exprimés sur ce scrutin, soit près de 67% des grands électeurs désignés sur les listes électorales; une participation plutôt faible malgré le rallongement de la période de vote établie. Cela peut s’expliquer en partie par la période du scrutin beaucoup trop tardive dans l’année universitaire.

Avec un total de 636 voix et 47% des suffrages exprimés, la FAGE progresse de 81 voix par rapport aux élections CNESER de 2017 et marque d’autant plus un écart important avec la deuxième organisation de 362 voix.

Ce résultat vient concrétiser l’engagement de plusieurs générations de militants s’étant mobilisés afin de construire et de porter un projet cohérent et pragmatique pour la jeunesse, en travaillant au quotidien sur les conditions de vie et d’études des jeunes. En effet, le cycle d’élections centrales qui a précédé ce scrutin national a été marqué d’une actualité particulière pour l’enseignement supérieur: loi ORE, plan étudiants, augmentation des frais d’inscription pour les étudiants internationaux, sont des réformes sur lesquelles la FAGE devait se positionner. Dès lors les étudiants ont accordé leur soutien au bilan et positions de l’organisation militant sur les campus, confiance bien confirmée par le report des grands électeurs après près d’un an de mandat.

Depuis 30 ans, la FAGE se bat en faveur des droits de la jeunesse et apparait comme un acteur de premier plan sur ces sujets. Forte de son réseau de plus de 2000 associations et de sa place de première organisation représentative étudiante, la FAGE constitue l’interlocuteur privilégié sur les questions étudiantes et de jeunesse. 

Mais si cette évolution de la représentation étudiante va dans le bon sens, il est également essentiel de ne pas oublier que cette confiance accordée par les étudiants doit se concrétiser dans les faits. Les 12 nouveaux élus devront ainsi porter dès maintenant les dossiers déterminants sur lesquels la FAGE et ses fédérations se mobilisent, comme la réforme des études de santé, le positionnement sur les regroupements d’établissements et les établissements expérimentaux, l’accompagnement des élus locaux sur la mise en place de la loi ORE etc. La FAGE et ses élus vont dès lors prendre leurs responsabilités pour faire avancer les droits des étudiants et des jeunes et défendre un service public de l’enseignement supérieur juste, émancipateur et ouvert à tous. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous améliorer votre navigation et réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus et paramétrer les cookies