La FAGE aux côtés d’autres organisations pour un voyage de médiation interculturelle

07/08/2019

Du 15 au 23 juillet, une délégation de la FAGE a pu participer, aux côtés d’une trentaine d’éducateurs, d’enseignants et de jeunes, à un voyage de médiation interculturelle en Israël et territoires palestiniens. Retour sur cette semaine co-organisée par l’UEJF – Union des Étudiants Juifs de France –,Jalons pour la paix, Salam Shalom Salut, Beit Esther et SOS Racisme.

Depuis sa création, la FAGE a vocation à lutter contre les stéréotypes ainsi que toutes formes de discriminations et de représentations sociales. Ce sont dans ces valeurs qu’elle a développée ses campagnes d’innovation sociale – notamment le projetCoExist qu’elle mène en partenariat avec l’UEJF et SOS Racisme – toujours dans l’optique de favoriser le vivre-ensemble.

La délégation s’est d’abord rendue à Jérusalem où chacun a pu observer l’organisation de cette ville, reconnue comme le berceau des religions monothéistes les plus répandues. En effet, les communautés juives, musulmanes et chrétiennes cohabitent voire travaillent ensemble, loin de l’image que l’on s’en fait lorsqu’on est en dehors du territoire israélo-palestinien. C’est dans ce cadre que la trentaine d’éducateurs, d’enseignants et de jeunes ont pu entrevoir des projets de médiation interculturelle et réfléchir aux leurs.

En parallèle, les participants de ce voyage ont assisté à des conférences leur donnant de nouvelles clés de compréhension sur le programme suivi tout au long de la semaine. La délégation a ensuite pu découvrir, sur le terrain, ce que font les palestiniens et israéliens pour créer du lien social entre toutes les communautés présentes sur ce territoire multiculturel mais néanmoins source de conflit. La ville d’Abou Gosh en est un témoignage. La délégation est allée à la rencontre de ses habitants, notamment les religieux aussi bien chrétiens que musulmans s’y étant établis et qui ont raconté leurs expériences.

Les participants à ce voyage de médiation interculturelle se sont ensuite rendus à YadVashem, le mémorial de la Shoah. Raconté à travers les expériences individuelles des victimes, ce lieu retrace la déshumanisation progressive d’une communauté puis la haine que l’on fomente envers un peuple. Ce mémorial a rappelé à la délégation combien le devoir de mémoire doit être maintenu.

Avant de se rendre à Tel Aviv, la délégation est passée par les territoires palestiniens, notamment RamallahContrairement à ce qu’on pourrait imaginer d’une zone conflictuelle, les habitants sont accueillants et curieux, peu importe les cultures. La population est finalement friande d’ouverture au monde et désire avancer avec les israéliens dans la construction d’une société multiculturelle qui accepte les divergences de chacun.

Le voyage de médiation interculturelle s’est terminé à Tel Aviv, ville particulièrement moderne et dynamique, plus éloignée du traditionalisme hiérosolymitain. La délégation s’est rendue dans une des « Maisons chaleureuses » de l’association Beit Esther situé dans le quartier le plus pauvre de Tel Aviv. Ces espaces accueillent des jeunes où ils peuvent créer du lien social, se scolariser et s’insérer dans la société. Les participants ont pu vivre des instants de partage avec ces jeunes autour du sport, de la musique ou encore de la cuisine.

Les discriminations aussi bien raciales que religieuses sont encore très marquées dans notre société mais pas forcément visibles car normalisées. Ce voyage a permis de mettre en avant la façon de déconstruire les préjugés et d’accepter l’autre dans son entièreté pour permettre la constitution d’une société plurielle. C’est là tout le but de la médiation qui renvoie au processus de création du lien social et tend finalement à rétablir la communication en faisant fi des divergences que chacun peut avoir en fonction de son univers de signification (ethnie, genre, génération).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous améliorer votre navigation et réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus et paramétrer les cookies