« Bouge ton Blues » : quand la FAGE et ses fédérations se mobilisent pour prévenir le suicide en milieu étudiant.

18/09/2019

La vie étudiante est marquée par plusieurs changements parfois radicaux dans le quotidien des jeunes : une plus grande émancipation, une construction sociale passant par de nouvelles rencontres et de nouveaux types de relations ainsi que la concrétisation d’un projet de vie. Cette période représente donc un moment charnière où les individus acquièrent une plus grande liberté.

Cette liberté s’accompagne de nouvelles responsabilités auxquelles l’étudiant doit faire face, d’une charge de travail accrue et d’un changement de rythme. A tout cela peuvent s’ajouter des difficultés spécifiques à la population étudiante : la distance avec l’entourage, les problèmes financiers ou encore la précarité du logement. Ces différents facteurs peuvent être à l’origine de stress, d’isolement social et de dégradation de la santé.

De fait, les chiffres de la dernière enquête de l’Observatoire de la Vie Etudiante sont parlants et se distinguent supérieurement de ceux de la population générale : 20% des étudiants ont présenté des signes de détresse psychologique dans le mois précédant l’enquête, et 37% ont montré un signe d’épisode dépressif caractérisé ou majeur (se sont sentis déprimé ou sans espoir durant 2 semaines consécutives au cours de 12 derniers mois). Parmi les répondants, pas moins de 8% d’entre eux ont déjà eu des pensées suicidaires. Il n’est également pas vain de rappeler que le suicide représente la deuxième cause de mortalité chez les 15-30 ans.  De ce fait, la prévention de ce phénomène auprès de la population de manière générale, et auprès des jeunes plus spécifiquement, fait partie intégrante d’une stratégie nationale initiée par le Ministère des Solidarités et de la Santé avec la création de l’Observatoire National du Suicide (ONS) en 2013. L’objectif de cet observatoire est de réaliser des missions de veille sur la question du suicide afin d’informer la population et de tenir les organismes compétents en alerte sur la problématique.

Pour traiter de ce sujet de société et briser les tabous entourant la question du suicide, la FAGE accompagnée de ses fédérations, a initié en 2007 la campagne « Bouge ton Blues ». Cette campagne a pour objet de prévenir le mal-être et le suicide chez les étudiants en les accompagnant et en les sensibilisant aux ressources qu’ils peuvent mobiliser dans leur environnement. Le but de cette opération est d’aborder la problématique du mal-être et, au-delà de ça, du suicide chez les étudiants, de sensibiliser ces derniers et de les amener à jouer un rôle de prévention auprès de leurs pairs. Après s’être essoufflée pendant quelques années, « Bouge ton Blues » repart pour une nouvelle édition sur l’année académique 2019-2020. 

Concrètement, les associations étudiantes organisent cette action en collaboration avec les différents professionnels et acteurs de terrain. Des étudiants bénévoles vont à la rencontre d’autres étudiants, qui sont invités à compléter un questionnaire sur une tablette, les interrogeant sur leur humeur du moment et leur consommation de substances psychoactives, celle-ci étant fortement corrélée à une symptomatologie dépressive. Ensuite, ceux qui le souhaitent sont dirigés vers les psychologues présents lors de l’action, indispensables pour pouvoir répondre immédiatement à des questions précises, afin d’avoir un premier entretien dans un espace privé. Il est important de noter que les services de santé universitaires sont des structures primordiales pour la réalisation de l’action. Ils représentent un interlocuteur privilégié qui se doit d’être identifié par les étudiants, auquel ces derniers peuvent se référer en cas de besoin. Pour améliorer les conditions de vie et le bien-être étudiant, ces actions nécessitent la mobilisation d’acteurs associatifs, institutionnels et de professionnels de santé au sein de l’environnement local des étudiants.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous améliorer votre navigation et réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus et paramétrer les cookies