Trophée Sylvain Broussard – Quand l’innovation fait sensation

09/10/2019

Chaque année, le Trophée Sylvain Broussard récompense trois projets mis en place par les fédérations du réseau de la FAGE. Sur les dix projets présentés aux Assoliades en Juin dernier, 6 d’entre eux furent retenus par les participants de cet événement dans le but d’être départagés au Congrès qui se déroulait cette année à Strasbourg. Déconstruction des préjugés, bien-être, éducation populaire, culture... la phase finale fut serrée !

Lors du Congrès de Strasbourg, c’est près de 350 participants du réseau de la FAGE qui purent assister aux présentations des différentes fédérations et échanger avec elles au sujet des projets que celles-ci présentaient. L’enjeu était de départager les différents projets afin de définir le vainqueur du Trophée Sylvain Broussard, récompensant les projets innovants mis en place par le réseau de la FAGE. Ainsi, chaque participant disposait d'une voix et a pu faire son choix.

Au programme de cette phase finale : le projet “Femmes en Sciences” (AFNEUS), “Echange culturel” (FédéB), “Semaine de sensibilisation au handicap” (FNEO), “Panier de légumes” (BAF), “Educ’Tour” (ANESTAPS) et “Semaine Bien-Être” (FNESI). Des projets si captivants qu’il fut difficile pour les participants de faire un choix ! C’est finalement l’ANESTAPS qui remporta l’édition 2019 du Trophée Sylvain Broussard, suivi par l’AFNEUS et la FNEO.

Ces projets seront donc accompagnés dans leur développement par l’équipe nationale de la FAGE, de manière financière mais aussi humaine. 

Zoom sur le trio de lauréats

1.Le projet“Educ’Tour” de l’ANESTAPS

L’Educ’Tour, projet d’éducation populaire, vise à créer des espaces de dialogues au sein des territoires et permettre ainsi aux jeunes d’échanger et de s’exprimer sur des sujets abordés ni dans le système scolaire, ni dans le système universitaire. Un projet qui permet d’une part la sensibilisation des jeunes sur certains sujets, et d'autre part la co-construction de positionsportables ensuite par l’ANESTAPS auprès des politiques publiques etdifférents acteurs institutionnels.

2.Le projet “Femmes en Sciences” de l’AFNEUS

Pouvez-vous, tout de suite, citer une femme scientifique qui n’est pas Marie Curie ?

Malheureusement, nous sommes pour beaucoup dans l’incapacité de répondre à cette question ; tel est le postulat posé par l’AFNEUS. Et pour cause, nombreux sont les préjugés liés aux femmes scientifiques. Et le manque de communication relatif aux travaux de ces dernières est tout aussi important. C'est pourquoi l’AFNEUS met en place le projet “Femmes en Sciences”, visant à déconstruire ces préjugés et promouvoir, au travers de débats, d’expositions ou d’autres méthodes, la place des femmes dans le domaine de la science ainsi que les travaux de femmes scientifiques.

3.Le projet “Semaine de sensibilisation au handicap” de la FNEO

Comment sensibiliser le public au handicap ? C’est la question à laquelle la FNEO répond avec la mise en place de ce projet. Echanges autour du handicap, ateliers, conférences... tant de moyens différents afin d’apprendre à connaître les divers handicaps – visibles ou non,s’y sensibiliser, se mettre à la place des personnes en situation de handicap. Pari réussi pour la FNEO quia également su convaincre le réseau de la FAGE pour ce Trophée Sylvain Broussard !

Félicitations à toutes les fédérations ayant présenté leurs projets et... à l’année prochaine pour de nouvelles innovations !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous améliorer votre navigation et réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus et paramétrer les cookies