La jeunesse française se mobilise à Bruxelles !

18/12/2019

Du 8 au 10 Décembre dernier, la FAGE était présente avec une dizaine d’organisations de jeunesse à Bruxelles, au Parlement Européen, sur invitation de Marie Toussaint (eurodéputée EELV).

Le but de cette visite? Rencontrer un maximum d’eurodéputés, d’associations, d’ONG, de membres de la commission européenne… Pour échanger avec eux sur les questions des politiques jeunesse et d’environnement.

L’un des enjeux de cette visite était de pouvoir échanger avec les eurodéputés de la prise en compte de la jeunesse européenne. A chaque mandature, les groupes parlementaires se concertent pour définir des thématiques de travail transversales, en dehors des commissions parlementaires, appelées intergroupes. Traditionnellement, la jeunesse bénéficiait d’un de ces intergroupes ; pas pour les 5 ans qui viennent. La FAGE dénonce et condamne la disparition de l’intergroupe jeunesse. Cette annonce sonne comme une trahison, alors que les jeunes se sont massivement mobilisés lors des dernières élections européennes (+14 points de participation par rapport aux dernière élections). La jeunesse ne doit pas être l’oubliée de cette mandature ! Nous demandons à ce cet intergroupe soit maintenu pour la nouvelle mandature. 

Nous avons aussi pu échanger avec plusieurs eurodéputés sur les questions climatiques et environnementales : quelles seront les grandes actions de l’Union sur la question? Et comment impacteront-elles la jeunesse européenne? La Commission de Mme von der Leyen a annoncé un «Green Deal Européen»; la FAGE et ses partenaires européens resteront attentifs au contenu des annonces et espèrent une chose?: que ce plan soit ambitieux et permette d’amorcer une réelle transition respectueuse à la fois de l’environnement et des humains. L’urgence d’agir pour préserver le climat, l’environnement et la biodiversité impose des mesures fortes et rapides. Nous y travaillons en France, notamment au niveau de l’ESR (cf. dates à venir). Le Parlement Européen et la Commission Européenne seraient inspirés de faire de même. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous améliorer votre navigation et réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus et paramétrer les cookies