L’action des associations étudiantes au cœur de l’Université d’été de la FAGE

01/09/2020

Du 22 juin au 3 juillet 2020, la FAGE a organisé son université d’été dématérialisée. Ce temps de formation et d’échange a permis à près de 200 militant.e.s du réseau de la FAGE d’échanger sur les différentes facettes de l’action des associations étudiantes. 

Totalement en ligne, cette université d’été a permis de regrouper des personnes venant de villes, de filières, d’horizons différents autour d’un projet commun. 

Des temps formateurs au service des associations et des étudiant.e.s

De l’organisation d’évènements responsables à la politique des établissements d’enseignement supérieur dans la sortie de crise, les participant.e.s ont pu participer à 18 créneaux de formations sur ces deux semaines. Répondant à un besoin et une demande de formation des militant.e.s, l’université d’été de la FAGE a permis de retrouver une dynamique commune après plusieurs mois de confinement. 

Plus qu’un évènement de formation, cette université d’été fut l’occasion de se regrouper à distance autour des enjeux actuels des associations étudiantes afin de se préparer au mieux aux futures évolutions de l’enseignement supérieur. A ce titre, un Serious Game mettant les participant.e.s dans la position de préparer la rentrée universitaire s’est déroulé durant les deux semaines. Cette formation innovante mettait les participant.e.s en condition pour construire un programme d’action pour cette rentrée. Moment d’échange et de construction, cette activité a permis aux militant.e.s du réseau de la FAGE de s’approprier les démarches et les actions possibles lors de la rentrée en limitant la propagation du coronavirus.

Une vitrine pour l’innovation sociale du réseau de la FAGE

En parallèle de ces temps de formation, l’innovation sociale a également pu être mise en lumière.

Un retour sur les actions fortes du réseau durant le confinement a été effectué : maintien des AGORAé, distributions alimentaires, de produits d’hygiène et de protections périodiques, ou de matériel informatique, entraide scolaire entre lycéen.ne.s et étudiant.e.s, hotline pour lutter contre l’isolement ou accompagner les étudiant.e.s dans leurs droits, animations et formations en ligne, aide psychologique, plateforme d’entraide de la Fédéeh, etc. Bravo aux bénévoles pour leur engagement?!

Une table ronde avec pour thème «Précarité Etudiante, tou.te.s mobilisé.e.s, avec ou sans AGORAé» a aussi eu lieu. Les personnes participantes ont pu échanger sur cette thématique aux côtés de Tara Heuzé-Sarmini, fondatrice et directrice générale de Règles Élémentaires , et de Yann du BDE Staps Le Creusot, ainsi que Nathalie, de Fédélor. Précarité étudiante, pistes d’actions, AGORAé, crise sanitaire, précarité menstruelle, ou encore engagement des bénévoles et volontaires ont pu être abordés.

Enfin, la première partie des traditionnels Trophées de l’engagement Sylvain Broussard a pu se dérouler au travers de présentations vidéos sur la page Facebook de la FAGE, et grâce à un Live Instagram. Lors de la seconde partie qui se déroulera au congrès, 3 lauréats pourront être désignés parmi le projet Orient’oi de la FAMI, les semaines thématiques de la FNEK, le jeu Paye ta Tolérance de Gaelis, Bouge ton Dressing de la FédéB, Dentamain de l’UNECD ou ELODD de l’ARES.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous améliorer votre navigation et réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus et paramétrer les cookies