Droit de votes des étudiant.e.s paramédicaux : avancée des droits pour tou.te.s !

Ce mardi 20 octobre 2020, le CNESER (Conseil National de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche) s’est engagé sur une position historique de la FAGE : le droit de vote pour les étudiant.e.s paramédicaux. Cela faisait maintenant plusieurs années que la FAGE et ses fédérations se battaient pour obtenir ce droit qui semblait pourtant évident. 

En effet, certain.e.s étudiant.e.s telles que les étudiant.e.s en soins infirmiers, en ergothérapie ou encore en podologie n’avaient pas accès au droit de vote lors des élections des représentants usagers dans les conseils centraux des Universités.

Vingt ans après l’obtention du droit de vote aux élections des représentants aux conseils d’administration des CROUS, c’est désormais chose faite pour ces étudiant.e.s qui pourront désormais être représenté.e.s dans les différents conseils avec la possibilité de candidater mais surtout la possibilité de voter.

Cela s’inscrit dans un mouvement plus global d’intégration progressive de ces différentes formations au sein des universités, le CNESER vient ici modifier l’article R.719-14 du code de l’éducation en élargissant la liste des personnes possédant le droit de vote aux élections universitaires.

Il reste cependant plusieurs points de vigilance, dans un premier temps s’assurer que les universités se saisissent bien toutes de cette modification en intégrant tou.te.s les étudiant.es sur les listes électorales, mais également dans un second temps en permettant réellement à ces étudiant.e.s de voter en plaçant des urnes au sein de chaque établissement de formation, même (et surtout) dans les sites délocalisés. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous améliorer votre navigation et réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus et paramétrer les cookies