La FAGE porte ses revendications en Europe

Du 26 au 30 octobre dernier s’est tenu le 79ème Board Meeting de l’ESU - la European Student Union. La FAGE y a représenté la voix des étudiant.e.s français, sur des sujets tels que la santé, le logement ou encore les transports.

Rassemblant 45 organisations cousines de la FAGE des pays de l’espace européen de l’enseignement supérieur, l’ESU est la première organisation représentative des étudiant.e.s d’Europe. Du fait de la crise sanitaire, le rassemblement, devant originellement être accueilli par HÖOK, la fédération nationale des étudiant.e.s de Hongrie, s’est tenu en numérique.

Les deux premiers jours ont été l’occasion de débattre avec l’ensemble des fédérations présentes sur les différents documents soumis à l’avis général. Dans ce cadre, la FAGE a pu poser des amendements à ceux-ci afin de renforcer les positions de l’ESU. Déjà, par une vigilance sur la mise en place de la télésurveillance dans les établissements dans la note de positions sur la prochaine conférence ministérielle du groupe de suivi du processus de Bologne. Également, par le renforcement de l’aide des institutions de santé dans la prise en charge de la santé mentale des étudiant.e.s. Le Board Meeting a également été l’occasion de discuter politique générale et contribution sur le logement et les transports.

Enfin, dans les trois jours de réunion, il a surtout été l’occasion de renouveler le nouveau bureau pour l’année 2020-2021 !Félicitation à Martina Darmanin, nouvelle présidente élue de l’ESU ainsi qu’à toute l’équipe qui l’accompagne pour cette année riche en défi !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous améliorer votre navigation et réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus et paramétrer les cookies