De nouveaux partenariats pour lutter contre la précarité étudiante

Depuis le début de l’année, de nouveaux partenaires, privés comme associatifs, viennent lutter à nos côté contre la précarité étudiante.

La FAGE s’engage quotidiennement dans la lutte contre la précarité, notamment par le développement de son réseau d’épiceries sociales et solidaires : les AGORAé. L’urgence de la crise sanitaire nous a poussé à étendre nos services aux jeunes pour répondre aux besoins de toutes et tous. Entre une massification des distributions de paniers de première nécessité et l’augmentation du nombre d’épiceries dans le réseau de la FAGE, cet élargissement se matérialise également par de nouveaux partenaires aux champs d’actions complémentaires.

Pour lutter contre la précarité alimentaire, nous pouvons désormais compter sur le soutien des Restos du Cœur, de Phenix et de Auchan, avec l’ANDES. Grâce à ces partenaires, nous pourrons alimenter les AGORAé en denrées sur les différents territoires. L’augmentation mais aussi la diversification des produits disponibles dans nos épiceries est précieuse pour les étudiants et étudiantes en difficulté.

Côté produits non-alimentaires Dons Solidaires sera d’une aide précieuse en facilitant la commande de produits d’hygiènes aux associations de notre réseau pour approvisionner les AGORAé.

Afin de lutter plus largement contre l’exclusion, la FAGE s’entoure d’organisations motrices et expertes de ce milieu. Ainsi, Emmaüs ouvre ses services aux assos étudiantes avec pour objectif de mobiliser les structures d’insertion, les banques solidaires de l’équipement et les structures d’hébergement d’urgence au profit des jeunes les plus précaires.

A l’occasion de la Semaine du Don en Nature, l’Agence du Don en Nature offre aux AGORAé une palette de produits à chaque épicerie qui en fait la demande, afin de les distribuer aux bénéficiaires. Forte de ses actions à fort impact social et de sa démarche de plaidoyer, ADN nous permet également d’intervenir à l’occasion de leur webinaire, aux côtés d’Antoine Dulin et de Romain Canler, pour exposer la situation que vivent les jeunes depuis près d’un an.

Cette coordination des corps intermédiaires luttant contre la précarité et l’exclusion sous toutes ses formes vient renforcer les mobilisation des assos étudiantes afin de répondre aux besoins de toutes et tous.

Notons par ailleurs que de nombreux particuliers et des organisations font parvenir des dons. Ainsi en 2020, plus de 33 000 euros ont pu être récoltés. Pour les 3 premiers mois de l'année 2021, ce sont déjà 15 000 euros qui ont déjà été collectés. Ces sommes sont utilisées pour financer les activités solidaires de la fédération (acheter les denrées proposées dans l'épicerie solidaire, équiper les AGORAé en matériel, améliorer les services, etc.). 

Le bureau national de la FAGE, au nom des assos étudiantes mobilisées, adresse ses sincères remerciements à toutes les donneuses et les donneurs. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous améliorer votre navigation et réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus et paramétrer les cookies