La prise en charge des détresses psychologiques et des victimes de violences sexistes et sexuelles en événement

Depuis plusieurs années, la FAGE est pleinement engagée contre toutes violences sexistes et sexuelles.

Pour permettre une plus grande sécurité et un meilleur accompagnement des participant.e.s, le dispositif des personnes de confiance à évolué pour devenir plus complet. 

Après un an et demi de crise sanitaire cela faisait presque 2 ans que la FAGE n’avait pas organisé d’événement en présentiel. Comme les Assoliades ont été un moment particulier, riche en émotions, l’organisation a dû être repensée pour que chacun.e puisse s’y épanouir et vivre sereinement le retour au présentiel après des circonstances exceptionnelles.

En effet, pendant plusieurs mois, les citoyen.ne.sont été d’abord confiné.e.s, puis ont vu leurs déplacements et activités reprendre de manière restreinte, pour finalement revenir à un semblant de vie «?normale?».

Comme l’ont montré les enquêtes réalisées par Ipsos pour la FAGE, les jeunes ont été fortement touché.e.s par ces confinements : 

  • 23% des jeunes ont déclaré avoir eu des pensées suicidaires 

  • 38% des étudiant.e.s ont déclaré rencontrer un manque de relation avec les autres étudiant.e.s. 

Ainsi, en plus de suivre une formation à l’accompagnement des victimes de violences sexistes et sexuelles, les personnes de confiance ont également suivi une formation des Premiers Secours en Santé Mentale. 

Les Premiers Secours en Santé Mentale constituent l’aide qui est apportée à une personne qui subit le début d’un trouble de santé mentale, une détérioration d’un trouble de santé mentale, ou qui est dans une phase de crise de santé mentale. Les premiers secours sont donnés jusqu’à ce qu’une aide professionnelle puisse être apportée, ou jusqu’à ce que la crise soit résolue.?Ils sont l’équivalent en santé mentale,?des gestes de premier secours qui eux, apportent une aide physique à la personne en difficulté.

Cette formation, ajoutée a celle de l’accompagnement des victimes de violences sexistes et sexuelles, a permis à l’équipe des personnes de confiance d’assurer la sécurité des participant.e.s avec le soutien de l’équipe de sécurité et de l’association Sec’UTT, seule association étudiante de secourisme. 

Il va de soi qu’avec la reprise des événements en présentiel, il est primordial de s’assurer de la sécurité des jeunes qui pour certain.e.s n’ont pas retrouvé les endroits festifs depuis plusieurs mois.

La FAGE aura a cœur de continuer à former chacun.e de ses militant.e.s à la compréhension des violences sexistes et sexuelles et l’accompagnement des victimes, mais aussi à accompagner les bénévoles à suivre des formations PSSM afin que chaque événement de notre réseau puisse assurer la sécurité nécessaire à toutes et tous.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous améliorer votre navigation et réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus et paramétrer les cookies