La FAGE se maintient première organisation étudiante représentative dans les CROUS

19/10/2021

Du 6 au 10 décembre 2021, les étudiant·e·s de France étaient appelé·e·s à désigner leurs représentant·e·s au sein du conseil d’administration de leur Centre Régional des Oeuvres Universitaires et Scolaires (CROUS).
Malgré un contexte électoral inédit, la population étudiante continue de plébisciter les listes portées par le réseau de la FAGE comme en atteste l’élection de 68 élu·e·s titulaires.

Leur vote démontre une nouvelle fois un soutien clair au projet d’émancipation des jeunes défendu par la FAGE. La majorité recueillie vient reconnaitre l’investissement permanent, la qualité et le sérieux du travail réalisé par l’ensemble des élu·e·s et fédérations étudiantes du réseau de la FAGE. Les valeurs portées par la FAGE continuent de convaincre, portant ainsi un projet toujours plus ambitieux et adapté, au profit d’une vie étudiante plus juste, durable et inclusive.

La FAGE déplore toutefois le très faible taux de participation qui a marqué ces élections. Comme cela avait été anticipé, la date du scrutin, coïncidant avec les périodes d’examens et de révisions, ainsi que le vote par voie électronique et ses modalités étaient malheureusement de nature à augmenter l’abstention des étudiant·e·s. La démocratie étudiante nécessite le perfectionnement des outils utilisés mais aussi de repenser l’implication des étudiants dans le réseau des oeuvres.

De nombreux combats sont à mener ces deux prochaines années, au local comme au national, afin de permettre à toutes et tous de poursuivre leurs études avec un niveau de vie décent, sans devoir recourir au salariat. . Au-delà des idéologies, il est plus que jamais nécessaire de construire un système complet d’accès aux droits, pour l’ensemble des étudiant·e·s. La FAGE maintient l’importance du Crous et de ses services pour la population, mais dont les moyens sont encore insuffisants pour assurer l’accompagnement de chacun·e.

En amont de l'élection présidentielle, la FAGE rappelle que la jeunesse doit être placée au coeur du débat. En 2022, la France ne pourra faire l’économie d’un système d’aides sociales adapté aux besoins réels des étudiant·e·s et d’un investissement réel dans l’enseignement supérieur, permettant l’émancipation et la réussite de chacun·e.

Au plus proche des étudiant·e·s sur tous les territoires, la FAGE continuera d’agir pour l’amélioration de leur quotidien et pour construire l’enseignement supérieur de demain.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous améliorer votre navigation et réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus et paramétrer les cookies