Présidentielle 2017 : La FAGE se mobilise !

La FAGE tire la sonnette d’alarme !

Augmentation de l’abstention, montée des extrêmes, peur constante du déclassement, baisse de confiance dans les responsables politiques … Notre société évolue dans l’incertitude. Notre modèle social et démocratique n’a pas su s’adapter aux enjeux nouveaux et l’Europe tombe dans les mêmes difficultés. Si ce dernier doit évoluer pour tenir compte des évolutions de notre société, il a malheureusement tendance à être radicalement remis en question. Le dialogue entre les responsables politiques et les citoyens s’en trouve majoritairement rompu, en particulier avec la jeunesse.

Les jeunes subissent une précarité de plein fouet, un taux de chômage alarmant et des inégalités de plus en plus prononcées. Pour éviter un affrontement générationnel et pour redonner de la confiance et de l’espoir pour les jeunes, il faut une réaction collective en faveur d’une Urgence Jeunesse !

Le fondateur de l’Association Générale des Etudiants de Strasbourg, Sava Bobtcheff disait il y a presque un siècle : “Un pays qui ne permet pas à ses jeunes de préparer leur avenir est un pays qui se meurt…”

La FAGE a à coeur les valeurs de notre République et entend s’engager pour faire vivre la démocratie à l’occasion des scrutins nationaux à venir, et faire de la jeunesse et de l’éducation les thèmes majeurs de cette campagne.

Nos objectifs :

- Intéresser les politiques aux problématiques qui concernent les jeunes : ils doivent s’en emparer et en faire une priorité dans leur programme !

- Intéresser les jeunes à la politique et à leurs moyens d’actions démocratiques pour faire bouger les lignes.

Il est impératif de combler le fossé qui sépare les jeunes du « politique » et de recréer de la confiance dans l’action publique.

Pour cela, nos responsables politiques doivent comprendre les attentes réelles des jeunes. Les jeunes ne veulent pas de service national obligatoire ou qu’on les empêche d'accéder aux études supérieures en augmentant les frais d’inscription … Ce genre de mesure ne ferait qu’accentuer la défiance de notre génération dans les responsables politiques. Non. Les jeunes souhaitent être autonomes, vivre dans une société d’égalité des chances, juste sur le plan social et cela sans avoir peur du déclassement. Ils souhaitent pouvoir s’engager, s’insérer dans la société, faire des études et obtenir des qualifications pour créer le monde de demain sans se faire imposer celui d’hier. Enfin, les jeunes sont en demande de solidarité, de vivre dans une société bienveillante et inclusive, une société fraternelle qui permet à chaque citoyen d’avoir une protection sociale adaptée et juste.

Lorsque les différents candidats à l’élection présidentielle comprendront les vrais attentes des jeunes et formuleront un projet ambitieux et adapté à leurs attentes, alors seulement nous pourrons éviter une abstention massive et redonner de l’espoir dans l’avenir de notre pays.

Notre modèle de société est en jeu et la FAGE se mobilisera à l’occasion d’une campagne locale et nationale, pour sensibiliser les étudiants et les jeunes, et leur permettre de s’exprimer et d’interpeller les candidats à la présidence de la République. Nous rencontrerons également les principaux candidats, issus des partis politiques qui partagent les valeurs de la République, pour les interpeller sur l’urgence jeunesse, faire la médiation de leurs projets pour les jeunes, et décrypter leurs propositions sous le prisme de nos positions.

La FAGE s’engage et se mobilise pour que l'élection de mai 2017 soit un temps démocratique fort pour notre pays, et que la jeunesse soit au premier plan !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous améliorer votre navigation et réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus et paramétrer les cookies