Bizutage, sexisme, harcèlement, atteinte à la dignité des jeunes : La FAGE continue de s’engager pour défendre les jeunes !

25/10/17

Régulièrement l’actualité est ponctuée de faits divers déroutant dans le monde étudiant : affiches sexistes, harcèlement, dérives en soirées, bizutage à l’occasion d’évènement d’intégration…

L’arrivée des étudiants sur les campus en début d’année est un élément fondamental dans la réussite du cursus et la découverte de ce qui est bien souvent un nouvel environnement. Si ces évènements sont fondamentaux, la FAGE ne saurait accepter que ceux-ci ne soient pas organisés dans le strict respect de la loi et de la dignité humaine.

Les événements festifs, les rassemblements de jeunes sont des occasions qui peuvent donner lieu à des consommations à risque (alcoolisation, consommation de stupéfiants, etc.), engendrant parfois des pratiques illégales sous l'effet de masse (agressions sur la voie publique par l’isolement d’individu, violences sexuelles, etc.).

Si l’immense majorité des associations étudiantes démontrent chaque jour leur responsabilité, en mettant en place des dispositifs pour prévenir en amont ces abus et pratiques (des cocktails sans alcool, des stands de prévention, postes de secours et sécurité et des navettes) malheureusement, certains organisateurs d’événements passent entre les mailles du filet des nombreuses campagnes de prévention mises en oeuvre.

La mission première de la FAGE est de défendre les intérêts matériels et moraux des étudiants, aussi la FAGE milite depuis plusieurs années pour lutter contre ces dérives et toute action qui porterait atteinte à la dignité de l’étudiant.

La FAGE promeut l’inclusion de tous les publics et le respect de chacun. C’est pourquoi elle oeuvre sur les questions de discrimination ou encore d’égalité de genre afin de faire évoluer les mentalités, enjeu majeur de notre démarche d'accompagnement, en plus de prévenir les comportements condamnables. A titre d’exemple, un kit a récemment été mis à disposition des associations étudiantes pour les accompagner dans la promotion de l’égalité des genres et la lutte contre les discriminations, celui-ci est d’ailleurs labellisé par les pouvoirs publics “Sexisme Pas notre Genre”.

Si des nombreux efforts sont entrepris, de mauvaises pratiques subsistent encore, celles-ci n’en sont pas moins douloureuses pour les victimes et inacceptables dans notre société. La FAGE tient à réaffirmer son engagement dans la lutte contre ces pratiques.

C’est notamment au travers de la Charte des Soirées Étudiantes Responsables et de centaines d'événements de formation organisés par la FAGE que les organisateurs de soirées sont formés pour accompagner les victimes de ces actions ainsi que pour développer les bonnes pratiques dans le respect de la loi. Au delà de ce que la FAGE met actuellement en place, il est nécessaire de faire évoluer et de renforcer l’accompagnement des associations pour faire disparaître ce type de pratiques. Consciente de son rôle, la FAGE s’engage aux côtés de nombreux acteurs (le Comité National Contre le Bizutage, le Ministère de l’Enseignement Supérieur de la Recherche et de l’Innovation, le Ministère des Solidarités et de la Santé et des acteurs du monde de la prévention), pour dresser des constats, partager des réflexions et co-construire des actions communes, aussi bien à destination des associations étudiantes mais aussi de l’ensemble des jeunes pour les informer sur leurs droits.

Face à des associations étudiantes qui se renouvellent tous les ans, il est important que tous les acteurs, pouvoirs publics, responsables d’établissements et associations travaillent de concert pour que toutes les associations étudiantes soient sensibilisées à la réglementation et accompagnées dans la mise en place de dispositifs liés à la prévention.

Responsables d’associations étudiantes organisatrices d’évènements festifs comme étudiants victimes d’abus et de bizutage, chacun peut trouver un accompagnement à travers la FAGE.

Pour les associations étudiantes et les organisateurs d’évènements : prevention[at]fage.org

Pour les étudiants souhaitant connaître leurs droits ou victimes d’abus : mesdroits[at]fage.org