La FAGE se positionne pour une Europe ouverte et démocratique

Voilà maintenant neuf mois que le réseau d’associations membres de la FAGE était engagé dans un processus de dialogue structuré. Il avait été décidé pour cette quatrième édition du cycle d’Etats Généraux de la FAGE d’apporter une attention toute particulière à la question de l’Europe et de la vision que les jeunes en ont.

Pendant un peu moins d’un an, les associatif.ve.s du réseau de la FAGE ont participé à des débats et organisé des événements autour de la thématique européenne afin de recueillir l’avis des jeunes sur la question. Ces avis ont permis la rédaction d’un livre blanc sur la thématique “Les jeunes et l’Europe”, qui a été voté lors du Conseil d’Administration du mois de janvier.

Ce cycle de dialogue a permis d’établir 39 propositions construisant l’Europe de demain, propositions qui sont restituées dans le livre blanc évoqué plus haut.

Ce dernier peut être découpé en deux grandes parties :

  • La première porte sur des suggestions en vue de réenchanter l’idéal européen : il s’agit notamment de réinformer l’ensemble des acteurs de l’enseignement supérieur sur le mode de fonctionnement des institutions européennes et sur leur lisibilité, en passant par la question de culture commune ou encore par l’égalité d’accès aux droits sur l’ensemble du territoire ;

  • La deuxième partie, quant à elle, a davantage trait aux moyens permettant à l’Union Européenne de répondre aux défis mondiaux qui l’entoure. Il y est par exemple fait état des questions liées au modèle européen d’enseignement supérieur et de l’innovation en son sein ainsi que dans la construction de carrière, ou encore de la réponse que l’Europe devrait apporter aux enjeux de développement durable (enjeux écologique, climatique ou migratoire).

A l’aube des élections européennes, ce livre blanc permet à la FAGE de réaffirmer son caractère pro-européen. Les positions issues de ce dernier serviront de socle afin d’entamer des discussions avec les différents candidats au scrutin du 26 mai prochain.

La fin de ce cycle de dialogue structuré donnera lieu à la mise en place d’événements portant sur de la vulgarisation du système démocratique, de débats autour de l’Europe idéale ou encore sur l’importance de promouvoir la citoyenneté européenne en exerçant son droit de vote.

Qui plus est, la FAGE, en tant que structure adhérente à l’European Student Union (ESU) se doit de continuer à assurer des échanges avec ses homologues européens afin de travailler au développement des droits des jeunes.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous améliorer votre navigation et réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus et paramétrer les cookies