Le projet AGORAé : continuer à réduire la précarité étudiante sur les campus !

15/05/19

Depuis 2011, les épiceries solidaires portées par la FAGE et ses fédérations adhérentes contribuent à réduire la précarité étudiante sur les campus. Depuis l’ouverture de l’AGORAé de GAELIS à Lyon, ce sont plus de 3 000 étudiants qui ont pu bénéficier de l’accompagnement des épiceries.

Commission nationale de suivi du projet AGORAé - mai 2019

Étendre le projet sur le territoire

En septembre 2018, la FAGE inaugurait une nouvelle AGORAé à l’Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines auprès de la fédération InterAssos UVSQ. En décembre, deux mois après l’ouverture aux étudiants, c’est la Fédération des Étudiants Troyens qui inaugurait son AGORAé dans un lieu flambant neuf. Les fédérations de la FAGE se saisissent toujours plus du projet AGORAé, qui a fait ses preuves pour aider et accompagner les étudiants et de nombreux projets sont ainsi à l’étude, pour essaimer sur chaque territoire.

Aujourd’hui, ce sont plus d’une demi-douzaine d’AGORAé en devenir qui sont en train d’être mises en place sur le territoire, avec le soutien actif de la FAGE, des collectivités territoriales, des universités et des CROUS, et des nombreux partenaires. Pour accompagner un tel projet, le travail avec tous les acteurs du territoire est essentiel, et ce travail est indispensable pour la pérennisation du projet.

Une action concrète pour réduire la précarité

L’AGORAé est un projet porté par les étudiants et pour les étudiants. La précarité des jeunes est un sujet qui oriente l’action de la FAGE depuis le début, et nos actions doivent participer à la réduction de cette précarité. Et les chiffres parlent d’eux-mêmes : 18 AGORAé déjà ouvertes, 163 tonnes de denrées vendues, 66% de bénéficiaires étudiants internationaux et un reste à vivre moyen de 1,7€.

Mais une AGORAé, ce n’est pas seulement une épicerie où les étudiants peuvent trouver des denrées à bas prix, c’est aussi un véritable lieu de vie. La précarité des jeunes, ce n’est pas seulement la précarité alimentaire, c’est aussi un isolement social important. De nombreux étudiants renoncent à des loisirs ou des temps entre amis, et ce lieu de vie ouvert à tous permet de renouer avec d’autres étudiants, qu’ils soient bénéficiaires ou non.

Les 5 ans de l’AGORAé de la FASEE à Saint-Etienne en mai 2019 montre que le projet continue d’être nécessaire pour les étudiants, et que les attentes sont fortes pour un système d’aides sociales plus efficace, qui assure de meilleures conditions de vie aux étudiants.

Diversifier nos partenaires pour améliorer notre action

La FAGE et son réseau doivent s’entourer de nombreux acteurs pour mener à bien ce projet. En plus de l’accompagnement quotidien, les acteurs territoriaux doivent être de véritables parties prenantes dans la construction, l’aboutissement et la pérennisation du projet. Mais la FAGE s’entoure également de partenaires actifs qui accompagnent le projet depuis plusieurs années.

La FAGE développe également des partenariats pour proposer de nouveaux produits et de nouvelles possibilités aux bénéficiaires. Depuis plusieurs semaines, la FAGE et le Fond de Dotation BIOCOOP travaillent ensemble dans le cadre des « Collectes Bio Solidaires » pour permettre aux étudiants de bénéficier de produits bio, variés en lien avec les magasins BIOCOOP sur le territoire.

La FAGE travaille également avec le moteur de recherche « Lilo » qui permet de collecter des dons via des recherches en ligne. Ce partenariat se concrétise avec l’utilisation d’un moteur de recherche plus respectueux de la vie privée et de l’environnement, grâce à la mise en place de projet de compensation et de stockage carbones.

En bref, le projet AGORAé doit être soutenu par de nombreux acteurs, publics et privés pour pouvoir continuer à lutter contre la précarité des étudiants. L’essaimage territorial du projet doit s’activer pour poursuivre cette action au plus proche des étudiants.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous améliorer votre navigation et réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus et paramétrer les cookies