La FAGE se positionne pour une continuité pédagogique accessible à tou.te.s

17/11/2020

Face à ce deuxième confinement, il est encore extrêmement difficile de se saisir des conditions imposées par la crise sanitaire, pour les équipes pédagogiques comme pour les enseignants. C’est malheureusement la qualité des formations ainsi que le bien-être des étudiant.e.s qui en font les frais. 

Lors du premier confinement ce sont plus de 84% des étudiant.e.s qui ont déclaré être en situation de décrochage (enquête Ipsos). Les conditions d’études en période de crise sanitaire étaient et sont actuellement délétères pour la formation des jeunes.

Mais alors que le présentiel, même en période de confinement, connaît un retour relatif, les problèmes continuentde s’accumuler pour les étudiant.e.s. Certain.e.s ne peuvent en effet pas rejoindre leur lieu d’étude afin de suivre ces cours en présentiel, et le décrochage sévit toujours au sein de la population étudiante, particulièrement pour les publics d’ores et déjà victimes d’inégalités ou encore les néo-bacheliers qui n’auront pas eu la chance de fréquenter plus de quelques semaines les universités. 

Pire encore, certain.e.sétudiant.e.s sont renvoyé.e.s directement en session de rattrapage lorsqu’ils ou elles sont cas contact ou cas Covid+, sans aucune proposition alternative. C’est pourquoi la FAGE s’est positionnée lors de son dernier Conseil d’Administration afin de pallier les inégalités créées par la crise sanitaire.

En ce sens la FAGE préconise une alternative numérique pour l’intégralité des étudiant.e.s ne pouvant pas se rendre sur leur lieu d’étude, ainsi que des dispositifs d’accompagnement renforcé en cette forte période de décrochage. Un processus d’évaluation devra également être rapidement envisagé au sein de tous les établissements afin de permettre aux étudiant.e.s cas contact et Covid+ de ne pas être pénalisé dans leurs études.  

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous améliorer votre navigation et réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus et paramétrer les cookies