Le blog du Président de la FAGE

Régulièrement, le Président de la FAGE Paul Mayaux propose une tribune sur des sujets liés à l'enseignement supérieur et la recherche, à la jeunesse ou à la société.

Vous pouvez également y retrouver des articles de Orlane François, Présidente de la FAGE de 2018 à 2020, Jimmy Losfeld, Président de la FAGE de 2016 à 2018 ainsi que d'Alexandre Leroy, Président de la FAGE de 2014 à septembre 2016.

21/10/2021

10 ans des AGORAé : un triste anniversaire à fêter

Le 19 octobre 2011, la FAGE inaugura la première épicerie sociale et solidaire à Lyon. Ce projet est l’expression de l’objectif premier de la FAGE et de son réseau : garantir l’égalité des chances et la réussite dans le système éducatif. Ce projet d’utilité sociale de proximité tend à proposer une réponse plurielle aux besoins sociaux des jeunes. 

Dix ans plus tard, les AGORAé au modèle ambivalent d’épicerie et de lieu de vie subsistent fatalement face à cette précarité grandissante que l’on a laissé s’installer au fil des années. 

Cette précarité finalement devenue misère pour une partie de la population estudiantine est bien souvent corrélée à un isolement social fort, et c’est en sa qualité de facilitatrice de liens sociaux que l’AGORAé se démarque du modèle d’aide alimentaire traditionnel. Donner aux bénéficiaires le pouvoir d’agir, de s’émanciper, de sortir de l’isolement en trouvant des solutions plus durables à leurs difficultés est bien sa qualité première.

Nous sommes fier·e·s de notre organisation et du long chemin qu’elle a déjà parcouru, nourrit par un engagement décisif de milliers de bénévoles qui agissent au quotidien au sein des fédérations et associations de l’ensemble du territoire et de toutes les filières. Je profite de ce temps pour remercier celles et ceux qui œuvrent en ce sens, au cœur des campus ainsi qu’à l’ensemble des parties prenantes qui permettent à ce projet de perdurer et d’évoluer. Je pense particulièrement à nos partenaires, qui nous soutienne sur de multiples aspects et qui sont acteur du développement de ce projet.

Basée sur des diagnostics territoriaux, la mise en place de ce dispositif s’ancre dans une réalité alarmante.

Souvent réduits à l’état de simples statistiques, derrière les chiffres des enquêtes qui se sont multipliées se trouvent des milliers de jeunes qui ne semblent pas être considéré·e·s à la hauteur de l’espoir qu’iels incarnent pour l’avenir de notre pays. 

Face à ces constats, il est vital d’agir immédiatement et non pas de manière palliative comme nous avons pu l’observer cette dernière décennie mais bien de manière durable afin d’éradiquer la misère qui condamne aujourd’hui les jeunes à un avenir sinistre. Nous avons enduré trop de difficultés et les politiques publiques trop d’écueils pour que nous ne puissions en tirer des enseignements et c’est pourquoi il est essentiel de transformer au plus vite notre système d’aides afin qu’il soit réellement le dernier rempart face aux vulnérabilités sociales.

 

Paul Mayaux, président de la FAGE

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous améliorer votre navigation et réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus et paramétrer les cookies