Les Assoliades 2016 adoptent une démarche éco-responsable

29/06/2016

Suite au développement de CCloé – le Calculateur Carbone Libre des Organisation Etudiantes –, la mise en place de la Charte d’engagements pour le développement durable et à la participation à la COY11 et la COP21, la FAGE a mis en place de nombreuses initiatives, autour de 3 grands axes, pour faire de l’édition 2016 des Assoliades un événement éco-responsable.

Formation aux enjeux du développement durable

Les Assoliades, sont avant tout un temps de formation réunissant 400 militants du réseau de la FAGE durant 4 jours. Ainsi, des temps de formation ont été dédiés au développement durable :

- 1 teamwork (créneau long divisé en deux parties de 3h30 + 1h30) intitulé « Agir pour le développement durable dans son association et sur son campus » qui a permis de rappeler les bases du développement durable en général et dans l’enseignement supérieur puis de travailler aux projets et actions de plaidoyer que peuvent mener les associations étudiantes en la matière ;

- 1 workshop (créneau court et très pratique de 40 minutes) intitulé « Utiliser le calculateur carbone de la FAGE » qui a permis de présenter CCloé et d’expliciter ses modalités de fonctionnement et l’intérêt pour une association étudiante de se lancer dans la mesure de son impact carbone ;

- 2 ateliers de discussion (d’une heure) traitaient de thématiques liées au développement durable : « Études et handicap, quels leviers pour favoriser l’accessibilité et la réussite dans le sup’ », et « Organiser des événements responsables et inclusifs ».

Sensibilisation de l’ensemble des participants

Pour ne pas limiter l’impact de ses actions aux participants aux formations, un certain nombre d’initiatives, notamment en matière de communication ont été mises en place :

- Pour la première année, à l’occasion de la remise des Trophées de l’engagement 2016 pendant le café des initiatives étudiantes, INTERCampus a reçu le 1er Prix spécial Développement durable pour son action tout au long de l’année sur ce thème ;

- Toujours à l’occasion du café des initiatives étudiantes, les participants ont chacun pu voter pour les 5 Objectifs de développement durable de l’ONU qui leurs semblaient les plus prioritaires. Parmi les 17 ODD, les militants de la FAGE on ainsi classé en top 3 : « éducation et qualité », « paix, justice et institutions efficaces » et « égalité entre les sexes » ;

- Tout au long de l’événement, un kakémono « adopter une démarche éco-responsable » était présent pour sensibiliser au tri des déchets, au gachis alimentaire et à l’impact des différents modes de transport. Ce kakémono présente de plus, 2 des projets développés par la FAGE : CCloé et la Charte d’engagements pour le développement durable ;

- Afin qu’ils conservent une trace des actions mises en place et puissent s’en inspirer pour leurs événements, l’ensemble des participant ont reçu dans leurs welcome-pack un flyer reprenant les actions mises en place aux Assoliades afin d’en faire un événement éco-responsable.

Limitation de l’impact de l’événement

Afin de limiter l’impact de l’environnement un certain nombre d’initiatives ont été mises en place sur les thématiques de l’alimentation, de la logistique et du tri des déchets :

- Sur l’ensemble du site des Assoliades, des poubelles de tri sélectif ont été mises en place en plus des bennes de tri présentes habituellement. Afin d’expliciter le tri, des affichettes accompagnaient l’ensemble des poubelles pour que les participants soient bien informés ;

- Un système de verres consignés a été mis en place (les participants versent une caution d’1€ contre un gobelet qu’ils peuvent ensuite récupérer à la fin de l’événement en rendant leur gobelet) ;

- Les impressions (en amont et pendant) on été limitées et effectuées sur du papier recyclé ;

- Enfin, les fournisseurs étaient choisis à l’aune de leur impact : circuits courts pour les repas et commerce équitable pour les pauses ont été favorisés.