Jeunes diplômés en recherche d’emploi : demandez l’Aide à la Recherche du Premier Emploi dès aujourd'hui !

19/08/2016

Dans le cadre des négociations sur la loi travail, la FAGE a obtenu la mise en place d’une Aide à la Recherche du Premier Emploi. Celle-ci est destinée aux jeunes diplômés qui étaient boursiers ou apprentis avec de faibles ressources. Elle est versée pendant 4 mois, à hauteur du montant de la bourse sur critères sociaux touchée la dernière année ou de 300€ pour les apprentis. La procédure de demande ouvre ce lundi 22 août sur le site : messervices.etudiant.gouv.fr.

Aujourd’hui, l’insertion professionnelle des jeunes diplômés est plus difficile que par le passé (bien que le diplôme reste un rempart de taille face au chômage) et les jeunes sont exclus de l’accès aux minimas sociaux tels que le RSA socle. Dans ce contexte, il est nécessaire d’accompagner les jeunes diplômés avec de faibles ressources au cours de la période de recherche d’emploi pour leur permettre de vivre dans des conditions décentes. Pour cette raison, la FAGE a obtenu, au cours des négociations avec le Gouvernement sur la loi travail, la mise en place d’une aide à destination de ces jeunes. Répondant à cette revendication, le Gouvernement a créé l’Aide à la Recherche du Premier Emploi.

Cette aide est destinée aux jeunes sortant du secondaire ou du supérieur avec un diplôme professionnalisant (DUT, BTS, licence, master…) par la voie de la formation initiale ou de l’apprentissage et qui ont peu de ressources. Elle est versée pendant 4 mois par le CROUS. Son montant correspond soit à l’échelon de bourse touché pendant la dernière année d’études pour les étudiants boursiers ou à 300 € pour les apprentis. La demande doit être réalisée au maximum dans les 4 mois qui suivent l’obtention du diplôme (en pratique : la publication des résultats de l’année), sur le portail de la vie étudiante à l’adresse : messervices.etudiant.gouv.fr. Le serveur de demande sera ouvert à partir de lundi prochain.

Pour en bénéficier, le jeune doit fournir 3 documents

  • une attestation sur l’honneur par laquelle le jeune atteste être en recherche d’emploi et qu’il n’est pas inscrit dans une nouvelle formation, 
  • une attestation de réussite de sa formation fournie par son établissement et une attestation de la qualité de boursier ou, dans le cas d’un apprenti, 
  • une copie de l’avis d’imposition du foyer fiscal auquel il est rattaché.

Cette nouvelle aide a surtout l’intérêt de rassurer les néodiplômés au cours de leur période de recherche d’un premier emploi. Elle pourra leur permettre de chercher un peu plus longtemps un emploi à la hauteur de leur qualification ou de financer leur permis, levier parfois essentiel d’insertion professionnelle.

La FAGE se félicite donc de la mise en place de ce dispositif. Toutefois, il est regrettable que les étudiants en formations sanitaires et sociales soient, une nouvelle fois, exclus du bénéfice de ce dispositif. D’autre part, il faut désormais apporter des réponses de fond pour améliorer l’insertion professionnelle des jeunes. Dans cette optique, la FAGE demande l’ouverture des négociations sur un nouvel Accord National Interprofessionnel Jeunes.