Les acteurs ressources

Vous trouverez ici les acteurs nationaux et locaux qui pourront vous renseigner, vous aiguiller ou vous aider dans la mise en place de vos actions.

Les acteurs locaux

Les deux types d’acteurs locaux qui semblent les plus adaptés à un partenariat autour d’une action de prévention sur les addictions auprès des jeunes et plus spécifiquement des étudiant.e.s, sont les Services de Santé Universitaires et les CJC. Les SSU sont généralistes, mais ressources sur le contexte spécifique de votre établissement, et les CJC, sont spécialistes des comportements addictifs chez les jeunes.

En parallèle, n’hésitez pas à vous rapprocher d’associations locales spécialisées dans les addictions et la réduction des risques.

Services de Santé Universitaires

Les services de santé universitaires (Service universitaire de médecine préventive et de promotion de la santé (SUMPPS) ou Centre de santé universitaire (CSU) en fonction des universités) permettent à l’étudiant.e de bénéficier d'un accueil et d’un accompagnement dans le champ de la prévention. Dans certaines universités on peut également avoir accès à des consultations spécialisées en matière de prévention (type addictologie, nutrition), mais également en matière de soins.

Vous pouvez-donc vous adresser à votre service de santé universitaire pour obtenir une consultation, ou à défaut un accompagnement par les professionnels qui pourront vous réorienter vers une structure spécialisée.

Le SSU peut également être une ressource pour vos actions de prévention, en vous fournissant du matériel ou encore en vous accompagnant dans la mise en place de celles-ci.

Plus d’informations sur le site etudiants.gouv.fr

CJC (Consultations Jeunes Consommateurs)

Les CJC (Consultations Jeunes Consommateurs) se déroulent principalement au sein des Centres spécialisés d’accompagnement et de prévention en addictologie (CSAPA), mais aussi parfois dans des lieux spécialisés dans l’accueil des jeunes (Maisons des adolescents – MDA – et Points accueil écoute jeunes – PAEJ) ou dans des centres hospitaliers.

Elles pratiquent principalement l’intervention précoce, à l’interface entre la prévention et le soin en matière d’addictions, à destination d’un public qui ne se considère pas comme « addict », même s’il peut ressentir des difficultés avec la consommation, et qui ne se serait pas rendu en centre de soins. Un profil qui correspond particulièrement aux jeunes, même si les consultations peuvent accueillir des personnes plus âgées, « jeunes » dans leur consommation. Elles accueillent gratuitement toute personne, mineure ou majeure, qui se présente spontanément ou adressée par un tiers (acteur institutionnel ou professionnel de santé, des secteurs scolaires et judiciaires, etc.), et accompagnent également l’entourage, quel qu’il soit. L’accueil en CJC est soumis au principe de confidentialité.

Cliquez ici pour en savoir plus et trouver la CJC la plus proche. 

Si vous êtes confrontés à des cas de dépendance, ou simplement pour informer votre public, vous pouvez présenter les dispositifs d’aides et d’accompagnement ci-dessous.

CAARUD (Centre d’Accueil et d’Accompagnement à la Réduction des Risques pour Usagers de Drogues)

Un CAARUD (Centre d’Accueil et d’Accompagnement à la Réduction des Risques pour Usagers de Drogues) s’adresse à des personnes qui ne sont pas forcément engagées dans une démarche de soin, ou qui sont exposées à des risques majeurs (accidents, infections – notamment hépatite C et VIH, etc.) du fait de leurs modes de consommation ou des produits consommés. Une attention particulière est portée aux usagers les plus marginalisés

CSAPA (Centres de Soin, d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie)

Les CSAPA (Centres de Soin, d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie) assurent, pour les personnes ayant une consommation à risque, un usage nocif ou présentant une dépendance aux substances psychoactives ainsi que pour leur entourage :

  • l’accueil, l’information, l’évaluation médicale, psychologique et sociale et l’orientation de la personne ou de son entourage ; dans ce cadre, ils peuvent mettre en place des consultations de proximité en vue d’assurer le repérage précoce des usages nocifs ;

  • la réduction des risques associés à la consommation de substances psychoactives ;

  • la prise en charge médicale, psychologique, sociale et éducative. Elle comprend le diagnostic, les prestations de soins, l’accès aux droits sociaux et l’aide à l’insertion ou à la réinsertion.

Les acteurs ressources sur les addictions au niveau national

Fédération Addiction

La Fédération Addiction est un réseau au service des professionnels accompagnant les usagers dans une approche médico psycho sociale et transdisciplinaire des addictions. Pour former un réseau national représentatif de l’addictologie, l’association fédère des dispositifs et des professionnels du soin, de l’éducation, de la prévention, de l’accompagnement et de la réduction des risques.

Elle mène une action de proximité basée sur une démarche participative. La Fédération est organisée en unions régionales ; les Délégués Régionaux sont élus par les adhérents de la région pour une période de trois ans et deviennent membres de droit du Conseil d’Administration. Les compétences de l’équipe salariée sont orientées sur la méthodologie de projet, la formalisation et la valorisation des expériences.

La Fédération Addiction est issue de la fusion de l’Anitea (Association Nationale des Intervenants en Toxicomanie et Addictologie) et de la F3A (Fédération des Acteurs de l’Alcoologie et de l’Addictologie), elle est née de la coopération de ces deux réseaux.

Fonds Actions Addiction – le portail Addict’Aide

Créé par le professeur Michel Reynaud, le portail Addict’Aide est un portail d’information généraliste et scientifique concernant toutes les formes d’addictions. On y trouve aussi des tests pour s’auto évaluer et s’orienter, des annuaires des addictologues en ligne et structures hospitalière en addictologie ainsi qu’un forum de discussion animé par des professionnels de santé et des Patients Experts. L’objectif du site est de donner toutes les informations nécessaires en matière d’addiction et d’accompagner au mieux les personnes dépendantes ou cherchant à réduire leurs consommations.

Pour information, il existe aussi un portail Addict’Aide dédié aux addictions en milieu professionnel.

Ils nous soutiennent

Les partenaires de la FAGE sur les addictions

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous améliorer votre navigation et réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus et paramétrer les cookies