La FAGE se mobilise contre le Front National

29/03/17

Lors de sa dernière assemblée générale, la FAGE a renouvelé par voie de motion, son opposition totale au Front National et aux valeurs qu’il représente.

La FAGE, en tant que première organisation étudiante de France, est attachée à son indépendance totale vis-à-vis des partis politiques. Pour autant elle ne se défausse pas de ses responsabilités et l’indépendance n’implique pas d’accepter toutes les idéologies avec neutralité et indifférence. La FAGE est et reste profondément humaniste et fraternelle, fondée sur des valeurs d’émancipation, de solidarité et d’égalité. Ainsi, les organisations qui portent des valeurs diamétralement opposées aux valeurs de la FAGE, telles que le nationalisme et le conservatisme, entraînant la haine de l’autre et le repli sur soi, retrouveront systématiquement la FAGE sur leur route. L’exclusion est par nature l’ennemie de l’égalité et de la démocratie.

Outre la haine qu’il propage, le Front National fait un usage permanent de la démagogie pour tenter de tromper les électeurs ! Sans cohérence aucune, Marine Le Pen est capable d’affirmer et de revendiquer l’IVG comme un droit à sanctuariser pour les femmes, puis laisser d’autres cadres du parti affirmer le contraire pour fédérer également ceux que ne seraient pas cet avis. Ces méthodes de désinformation permettent au Front National de rassembler largement en maintenant le flou sur la réalité de son idéologie mortifère, et rendent complexe le décryptage de son discours puisque tout et son contraire y est affirmé. Le Front National ajoute à son discours démagogique une dimension « antisystème », galvaudée et à la mode, et quelques théories conspirationnistes, amplifiant ainsi l’absence totale de cohérence dans un projet pourtant très concret : celui du repli nationaliste et de la fin des solidarités, au profit d’un corporatisme mafieux, comme en témoigne la situation catastrophique des quelques municipalités passées aux mains du parti d’extrême droite.

La FAGE et ses fédérations ne sont pas dupes de ce discours mensonger, et nous ne faisons pas l’erreur de considérer le Front National comme un parti comme les autres. Par son discours, sa radicalité, sa démagogie, son manque total de cohérence : ce parti d’extrême droite est une vaste supercherie pour attirer les bulletins de vote !

Il convient toutefois d’être conscient des réalités : faute d’une campagne digne et mettant les jeunes au coeur d’un projet politique ambitieux, ces derniers risquent de massivement s’abstenir, plus encore que lors des scrutins précédents. Si aujourd’hui 29% des jeunes envisagent de voter FN au premier tour, pour la plupart il ne s’agit pas d’un vote d’adhésion. C’est le signal d’alarme d’un dégoût des responsables politiques et des partis traditionnels qui par leurs méthodes et agissements entretiennent le « tous pourris ». Si à cet égard nos responsables politiques et nos médias doivent prendre leur part de responsabilité, la FAGE, elle, assumera la sienne. En tant qu’organisation de jeunesse et d’éducation populaire, c’est par la conscientisation et l’éducation populaire que la FAGE entend permettre aux jeunes de se saisir pleinement de leurs droits citoyens, pour affronter ces « faux » refuges que sont l’abstention et le vote à l’extrême droite, faisant courir un danger mortel à la démocratie..   

La FAGE et son réseau, par cette motion de mobilisation entendent réaffirmer leur opposition idéologique aux valeurs, idées et programme du FN et se mobilisent pour lui faire barrage. S’il est hors de question de rester immobile en cas de présence du parti d’extrême droite au second tour, la mobilisation dans la rue ne saurait être suffisante, à l’heure où la plupart des candidats ont abandonné l’idée même d’empêcher le Front National d’accéder au second tour. Il s'agit donc de mobiliser les quelques 2 000 associations étudiantes du réseau de la FAGE pour lutter durablement contre les idées d’extrême droite sur nos campus, dans nos établissements, sur nos territoires. Par un véritable travail pédagogique et d’éducation populaire, nous détricoterons le projet de Marine le Pen, et nous mettrons à bas le projet du FN sur le fond de ses idées : la haine et l’intolérance. Pas question de diaboliser le parti et de tomber dans les mêmes méthodes de manipulation. La FAGE affrontera Marine Le Pen et ses partisans sur le fond de ces idées avec des arguments concrets, car c’est ce que méritent nos concitoyens, c’est ce que méritent les jeunes.