Droits des étudiants internationaux

La France accueille chaque année près de 290 000 étudiants internationaux, soit 12,3% de la population étudiante et est le troisième pays d'accueil des étudiants d'origine étrangère. Pourtant malgré le nombre important d'étudiants internationaux en France, la politique menée sur cette thématique ces dernières années montre une volonté de limiter l'afflux de ces étudiants dans l'enseignement supérieur. La circulaire Guéant a mis à mal les conditions d'études de ces étudiants et un an après son abrogation les dégâts restent encore palpables.

Ce que la FAGE propose

La France accueille chaque année près de 290 000 étudiants internationaux

Il est nécessaire que la France, pays d'accueil privilégié pour les étudiants internationaux prenne ses responsabilités en leur donnant les moyens de poursuivre leurs études et d'obtenir une première expérience professionnelle dans des conditions descentes. La gestion de l'accueil des étudiants internationaux doit ainsi être gérée par le réseau des œuvres afin de garantir un accueil de qualité des étudiants internationaux et une égalité des chances à l'ensemble des étudiants venant étudier en France. Le réseau des œuvres pourra dès lors mieux informer les étudiants en mobilité qu'ils soient boursiers du gouvernement étranger sous convention ou hors convention.

Les démarches en préfecture sont généralement longues et complexes pour les étudiants venant étudier en France ce d'autant que ceux-ci doivent faire ces démarches annuellement. Afin de faciliter les démarches pour obtenir un visa en préfecture il est nécessaire d'établir des liens accrus entre les établissements d'enseignement supérieur, les CROUS et les préfectures afin de mettre en place des guichets uniques d'accueil de ces étudiants sur les campus. Les visas à renouveler chaque année sont sources de stress et de lourdeur administrative pour les étudiants internationaux c'est pourquoi il est nécessaire de mettre en place des visa pluriannuels durant 3 ans pour la licence, 2 ans pour le master et 3 ans pour le doctorat afin que les étudiants internationaux n'aient pas cette préoccupation annuellement.

La FAGE doit donner les moyens aux étudiants internationaux d'acquérir une première expérience professionnelle, expérience qui valorisera le diplôme français. L'abrogation de la circulaire Guéant est un premier pas vers cette première expérience professionnelle pour les étudiants étrangers mais il est aujourd'hui nécessaire d'aller plus loin en laissant un délai d'un an pour l'obtention d'une première expérience.

En bref

  • Accueil des étudiants internationaux gérés par le réseau des œuvres.
  • Facilitation des démarches en préfecture.
  • Mise en place d'un visa pluriannuel.
  • Faciliter l'accès à une première expérience professionnelle
Haut de page