[2014] EVAGO – Une démarche qualité pour les AGORAé

Les AGORAé accueillent aujourd’hui des centaines d’étudiants, au sein des lieux de vie ou dans la partie épicerie. Alors que les structures existantes se développent continuellement et que de nombreux projets voient le jour, il est important de s’assurer dès aujourd’hui que le dispositif réponde à ses missions et avance dans la bonne direction

La FAGE s’est lancée il y a plus d’un an dans une démarche d’évaluation de la plus-value sociale des AGORAé. Il s’agit ainsi de déterminer si le dispositif parvient à répondre de manière globale aux enjeux regroupés dans la notion de précarité étudiante, conformément aux objectifs qui ont motivé la création du dispositif.

Un travail a ainsi été initié pour réaliser cette évaluation. Il a été mené de manière participative avec les porteurs de projet en lien avec le cabinet ASDO et l’association planète d’Entrepreneurs. Il a permis de mettre en place un outil de suivi des bénéficiaires pouvant faire office de « tableau de bord » en faisant l’objet de points d’étape à intervalles réguliers. Il permet ainsi un retour d’expérience pour la suite du dispositif. L’objectif est d’améliorer et pérenniser l’existant, mettre en valeur les actions du réseau et poursuivre le déploiement territorial des points d’accueil.

L’étude comporte 3 parties distinctes :

  • 1- Une analyse de la relation équipe nationale de la FAGE / porteurs de projets AGORAé réalisée par planète d’Entrepreneurs sous la forme d’entretiens et de groupes de travail avec les vice-présidents des AGORAé, les équipes de bénévoles ou encore les services civiques en charge du dispositif. Cela a permis d’analyser et d’avoir des perspectives d’amélioration sur la mise en place et le suivi de la démarche d’évaluation, les difficultés rencontrées par les AGORAé au quotidien, les échanges et la mutualisation des bonnes pratiques ou encore les temps de formations et de rencontres (sur le fond et la forme). Cette partie a été réalisée entre avril et mai 2014.
  • 2- Une approche qualitative avec 15 bénéficiaires. Les entretiens approfondis ont été menés par le cabinet ASDO. L’objectif était de donner un sens concret à l’étude, d’avoir un ressenti plus libre et plus ouvert et de préparer l’évaluation quantitative lancée auprès de tous les bénéficiaires. Cela a permis d’avoir des premiers enseignements sur le profil et la situation des bénéficiaires, leurs premiers contacts avec l’AGORAé, leur rapport actuel à l’AGORAé et leur situation à venir ainsi que l’incidence avec fréquentation de l’AGORAé.
  • 3- Une approche quantitative concernant l’ensemble des bénéficiaires. Ce dispositif comprenant un questionnaire à l’entrée, à la sortie et 4 mois après le passage dans les AGORAé a vocation à s’intégrer de manière pérenne dans le dispositif. Cela permet d’évaluer semestre après semestre l’apport du dispositif et donc le cas échéant des améliorations qui ont été mises en œuvre suite aux résultats précédents. Cette partie aborde les caractéristiques socio démographiques des bénéficiaires, les connaissances vis-à-vis du projet, les relations avec l’entourage, les habitudes en termes de consommation ou de santé, les projets qu’ils ont pu mener et leurs attentes puis résultats vis-à-vis du dispositif.

L’étude peut être schématisée de la manière suivante :

Les premiers travaux réalisés sous forme d’entretiens par Planète d’Entrepreneurs et le cabinet ASDO ont démontré une implication et une adhésion dans le processus, notamment par la conscience de son intérêt tant pour améliorer les services proposés par l’AGORAé que pour démontrer la pertinence, l’utilité et l’efficacité d’une action portée par des étudiants pour des étudiants et ainsi valoriser l’image de la jeunesse.

L’approche qualitative a elle été lancée en septembre. Ainsi chaque nouveau bénéficiaire de la partie épicerie renseigne un questionnaire en ligne lors de son 1er passage au sein des AGORAé. L’outil de saisie, nommé EVAGO, marque ainsi une nouvelle étape du projet. Les premiers résultats seront connus au cours du 1er trimestre 2015.

Par ce processus, la FAGE montre clairement qu’elle s’inscrit dans une démarche qualité vis-à-vis des actions qu’elle mène au quotidien pour favoriser l’égalité des chances de réussite dans l’enseignement supérieur. En se positionnement dans une logique d’amélioration continue, la FAGE prouve que la remise en question, l’esprit critique et l’approche constructive sont des garants du progrès social et servent au mieux les intérêts de la jeunesse.

Haut de page